EMedNews

lundi 19 novembre 2012

La migration légale au centre de la formation d'Euromed Migration à Turin


Le projet financé par l'UE, Euromed Migration III, a tenu sa première formation sur la migration légale en début de mois à Turin. La formation a été suivie par les représentants des pays partenaires du Sud de la Méditerranée, dont l'Algérie, l'Egypte, Israël, la Jordanie, le Liban, le Maroc et l'Autorité palestinienne.
 
La session de quatre jours a été organisée par le Centre international de formation de l'Organisation internationale du Travail, membre du consortium du projet Euromed Migration III, dans leur campus center à Turin, en Italie.
 
Cette session était la première d’une série de quatre formations en matière de migration légale dans le cadre du programme de deux ans. Elle a été axée sur les questions de migration de main-d'œuvre. Dans son discours d'ouverture, le chef de projet a expliqué comment la composante sur la migration légale et le programme de formation lié occupent une place centrale dans les ambitions globales du projet en contribuant à l'élaboration des politiques et au renforcement de leur cohérence. Il a également montré à quel point ce processus peut rassembler les différents volets de la politique de migration, à travers l'utilisation des outils de gestion de projet approuvés par les partenaires lors de la réunion sur le développement de profils migratoires, tenue en octobre à Bruxelles.
 
Durant les quatre jours à Turin, les participants ont reçu une combinaison de méthodologies de formation à base de présentations, de discussions, de séances en petits groupes et d'exercices d'auto-apprentissage. Alors que la session s'est concentrée principalement sur la migration de la main-d'œuvre et les informations concernant le marché du travail, d'autres sujets et thèmes secondaires ont également été abordés, notamment les définitions de la migration, la migration des systèmes d'information, une étude des statistiques rétrospectives de l'ONU en la matière, ainsi que l'examen des sources couvrant aussi bien les aspects statistiques que politiques. Un bref aperçu des écarts perçus et des besoins a également été présenté par les pays participants. L'accent a été mis sur l'apprentissage des meilleures pratiques et sur ​​le renforcement de la coopération régionale.
 
La dernière journée s'est terminée par un examen des progrès accomplis ainsi que par les présentations des pays du Sud de l'IEVP. La prochaine formation en migration légale aura lieu en milieu d’année prochaine. La première réunion entre homologues en matière de migration légale aura également lieu au début de 2013.
 
D'un budget de 5 millions d'euros accordé par la Commission européenne, le projet Euromed Migration III a pour objectif de promouvoir la coopération sur les questions migratoires entre les pays européens et les pays partenaires de l’IEVP-Sud, et entre les pays de l’IEVP-Sud eux-mêmes et à aider les pays partenaires à trouver des solutions aux différentes formes de migration. Un autre objectif à long terme est de créer un réseau de professionnels pour une meilleure coopération et l'échange de bonnes pratiques et expériences. Le projet favorisera la liaison entre migration et développement, et aidera les pays partenaires à lutter contre la traite des personnes et permettra le renforcement de la capacité de la gestion frontalière. 
 
En savoir plus
Euromed Migration III – fiche et actualités
Euromed Migration III – page internet
EU Neighbourhood Info Centre - migrations
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire