Translate

dimanche 4 août 2013

Algérie: l'UE adopte un nouveau programme visant à renforcer la gouvernance

Dans le cadre du programme de Soutien au Partenariat, à la Réforme et à la Croissance inclusive (SPRING), la Commission européenne a adopté aujourd’hui un programme d’appui à la gouvernance de 10 millions d’euros au bénéfice de l’Algérie. Ce nouveau programme vise à renforcer les institutions de gouvernance dans les domaines économique et politique.
 
Les objectifs du programme consistent à consolider l'Etat de droit, y compris l’accès à la justice, à renforcer la lutte contre la corruption, à encourager la participation de tous les citoyens aux processus de développement, et à améliorer le suivi de la gestion des finances publiques.
 
M. Štefan Füle, membre de la Commission chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, a déclaré: «Ce nouveau programme, destiné à accompagner la dynamique de développement de l’Algérie, contribuera à renforcer l'expertise de divers organismes impliqués dans la gouvernance économique et politique de l’Algérie. A ce titre, le programme appuiera notamment la création d’espaces de dialogue entre le Parlement (Assemblée Populaire Nationale) et la société civile, améliorera l’accès du citoyen à la justice et renforcera la vérification externe des dépenses publiques et le suivi-évaluation de la performance des services publiques».
 
Les deux principaux volets du programme se concentreront sur ces deux aspects, et seront complétés par un volet «communication-media-transparence». Ces appuis pourront se traduire par des missions d'accompagnement et d'assistance technique de court terme, des jumelages, des missions ou formations à court terme par des experts d’institutions publiques de l’UE (TAIEX) ou à travers des petits projets complets qui comprendront un ensemble d'activités comme des formations courte
 
Les organismes concernés pourront être, à titre indicatif, l'Assemblée Nationale Populaire et le Conseil de la Nation, l'Office de lutte contre la Corruption, la Cour des comptes, une école de journalistes, le barreau des avocats, etc.
 
Le programme SPRING, avec un budget global de plus de 500 millions d'euros pour la période 2011-2013, vise à soutenir les pays partenaires du Sud méditerranéen dans leur processus de transition démocratique et de les aider à relever les défis socio-économiques urgents auxquels ils sont confrontés. 
 
Pour en savoir plus
EuropeAid - Algérie
EU Neighbourhood Info Centre - Algérie
Délégation de l’UE en Algérie - Site internet
Action Extérieure de l’UE - Algérie

TV5 Monde au cœur de la Méditerranée.

Pour TV5 Monde, la Méditerranée est depuis toujours un espace de rencontres, d’échanges, de découvertes et d’amitiés. Refléter la diversité et la richesse des cultures méditerranéennes à travers son réseau mondial de diffusion, son signal régional TV5 Monde Maghreb Orient et son site internet est un engagement fort de la chaîne qui compte dans cette zone 60 millions de foyers raccordés et une audience cumulée hebdomadaire de 12 millions de téléspectateurs. 

Friends of Jordan Festivals - Du 20 août au 12 septembre 2013 à Amman

TV5 Monde est partenaire du FJF, Friends of Jordan Festival, qui se déroulera du 20 août au 12 septembre 2013 à Amman en Jordanie.
Cet événement a comme mission de promouvoir le divertissement, les événements culturels et artistiques. Pour cela, un groupe de personnes passionnées et vouant une réelle admiration pour la culture et les arts, organisent des événements musicaux attirants les foules locales et les visiteurs étrangers.
Cette année, le festival accueillera le grand chanteur Andrea Bocelli, Julio Iglesias, Marcel Khalifeh, l'orchestre symphonique d'Amman, le spectacle irlandais Riverdance et présentera de nombreux autres concerts.

BAHRAIN SUMMER FESTIVAL - du 18 août au 9 septembre 2013 à Manama

TV5 Monde est partenaire de la 5ème édition du "Bahrain Summer Festival" qui aura lieu du 18 août au 9 septembre 2013 à Manama, capitale du tourisme arabe en 2013.
Ce festival mettra en scène des spectacles et événements de qualités pour divertir, éduquer l'audience ainsi que pour faciliter l'échange culturel et le dialogue. Seront organisés des performances musicales, des pièces de théâtre, des expositions artistiques et bien plus encore. Parmi les talents présentés, nous retrouverons des personnalités comme : Magida El-Roumi, nous retrouverons également une des plus grandes vocalistes du monde arabe : Fareeda Mohammed Ali, ainsi que Mohammed Assaf, qui a récemment connu un succès immense grâce à l'émission "Arab Idol star". 
La programmation du festival est également adaptée aux plus jeunes avec le spectacle populaire "Scooby-doo" ainsi que le fameux dinosaure Barney.

ASSALAMALEKOUM - du 21 au 25 juin 2013

TV5 Monde, partenaire de la 6ème édition du festival de hip hop mauritanien Assalamalekoum qui aura lieu du 21 au 25 juin 2013.
Ayant pour dessein de créer un espace d'expression, de rencontre pour les artistes, de valoriser la création et de promouvoir la mixité, ce festival propose des représentations, des débats, des temps d'échanges et de sensibilisation à la pratique de la danse hip hop. Assamalekoum présente des artistes de divers domaines tels que l'écriture, les arts graphiques, la photographie, le stylisme, la danse et les nouvelles technologies.
Pour l'occasion, des artistes tels que Franco man, Matador et Kaf Lagaff, Xuman, MC Mo et roi Hems seront invités et animeront cet événement.

Source TV5

La liberté d’association menacée au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Le réseau SOLIDAR, porteur du projet "Social Justice in MENA region" a fait paraitre au début du mois de juillet 2013 un document d’information intitulé "La liberté d’association menacée au Moyen-Orient et en Afrique du Nord".

Ce document a été produit sur la base des résultats du processus de consultation lancé par l’Union Européenne (et clôturé en mai 2013) qui offrait la possibilité à des organisations de la société civile, des groupes de réflexion, des mouvements sociaux, des forces politiques progressistes et des syndicats indépendants de commenter les Rapports de Suivi 2013 sur la mise en œuvre de sa Politique de Voisinage.
Il fait le point sur la liberté d’association et de réunion pacifique, la liberté d’expression et d’information et la transition démocratique et du dialogue civil dans la région, et émet un certain nombre de recommandations.
"Le printemps arabe a fondamentalement changé le paysage politique du voisinage sud de l’Europe : le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA). Mais en dépit des attentes, après plus de deux ans, les révolutions restent jusqu’ici incapables de produire des démocraties consolidées et stables, et certains pays sont encore dans la tourmente. Malgré des changements importants, les mesures continuent de limiter l’espace démocratique dans la région.
Par exemple, en Egypte sous le gouvernement de Morsi, la liberté d’association se retrouve fortement mise en danger avec la proposition d’une nouvelle loi restrictive sur les associations, la condamnation de 43 travailleurs d’ONG et de la fermeture de 5 ONG internationales.En Algérie, la nouvelle loi sur les associations, adoptée en 2012, ne parvient pas à protéger la liberté d’association en limitant l’accès au financement étranger et complique l’enregistrement des organisations nouvelles et existantes (...)".
  • Pour en savoir plus sur le programme "Social Justice in MENA region", n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Solidar.
Un second rapport d’analyse sur le "Travail décent et la protection sociale" paraitra en septembre 2013.

Préparer le terrain pour le Plan solaire méditerranéen : La lettre d'information présente les activités récentes



Le projet financé par l'UE «Préparer le terrain pour le plan solaire méditerranéen» (PWMSP) a publié le dernier numéro de sa lettre d'information, qui présente les activités récentes du projet, y compris la contribution des résultats du projet au rapport sur le programme d'investissement pour le Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) de l'Organisation pour la coopération et le développement Economique (OCDE).
 
La lettre d'information explique que le projet a contribué à la préparation du document de l'OCDE sur les politiques de soutien à l'investissement privé dans les énergies renouvelables au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA) à travers les résultats du projet, qui ont été officiellement présentés lors de la réunion du Groupe de travail.
 
Le projet a également contribué à la conférence de l'Association des régulateurs méditerranéens de l'énergie (MEDREG) au Parlement européen à Bruxelles, où le chef d'équipe a présenté les perspectives du projet et les résultats obtenus, selon la publication qui comporte d'autres nouvelles en anglais et en arabe.
 
«Préparer le terrain pour le plan solaire méditerranéen» aide les pays partenaires du Sud de la Méditerranée en créant des conditions propices à une plus grande utilisation des énergies renouvelables en général et dans l'énergie solaire en particulier. Ainsi, le projet contribuera à une augmentation significative dans le déploiement de systèmes d'énergie durable basés sur l'énergie solaire, éolienne et autres sources d'énergie renouvelables, combinées avec une efficacité énergétique et des économies dans la région. Cela comprend les résultats et les activités qui contribuent au développement et à la mise en œuvre du Plan solaire méditerranéen.
 
Le plan solaire méditerranéen a été lancé en juillet 2008 lors du sommet de Paris par les chefs d'État et de gouvernement des 27 États membres de l'UE et de 16 pays du sud et de l'est de la Méditerranée. Il a pour objectif de développer une capacité de production d'énergie renouvelable supplémentaire de 20 GW dans la région d'ici 2020, et de renforcer l'efficacité énergétique. 
 
Pour en savoir plus
Préparer le terrain pour le Plan solaire méditerranéen –Lettre d’informations 3
Préparer le terrain pour le Plan solaire méditerranéen – Fiche et actualités
EU Neighbourhood Info Centre -  Plan solaire méditerranéen : dossier de presse 
Reportage  EU Neighbourhood Info  –  Tourné vers le soleil
EU Neighbourhood Info – Portail sur l'énergie
 

Prix Euro-Med pour le Dialogue entre les Cultures : la 8ème édition célèbre les Migrants en tant qu’ambassadeurs pour la compréhension mutuelle


La Fondation Anna Lindh pour le Dialogue entre les Cultures (FAL) et la Fondazione Mediterraneo (FM) lancent la huitième édition du Prix Euro-Méditerranéen pour le Dialogue entre les Cultures, un prix annuel qui rend hommage aux réalisations des individus et des organisations qui travaillent pour la promotion du dialogue interculturel. Le thème de cette année est «Les migrants en tant qu'ambassadeurs de la compréhension mutuelle».
 
La Fondation Anna Lindh invite tous ses membres du réseau dans les 42 pays de la Région Euro-Med à proposer les meilleurs candidats pour le prix de cette année qui sera décerné à une ou plusieurs organisation(s) ou à une initiative individuelle de renforcement du dialogue impliquant les migrants comme un groupe cible et en tant que principaux acteurs de la compréhension mutuelle, en prenant en compte les multiples facettes et les interactions qui existent entre le développement, la démocratie, la diversité et le dialogue. La date limite de candidature est le 10 Septembre 2013.
 
La sélection du gagnant du Prix Euro-Med est un processus participatif qui implique les responsables des réseaux ainsi que les membres eux mêmes. La sélection initiale des 5 finalistes pour l'attribution est effectuée par les responsables des réseaux nationaux. Et la sélection finale du lauréat du prix est effectuée par les membres des réseaux nationaux à travers un système de vote en ligne, ce qui renforce l'implication des réseaux nationaux dans notre travail tout en apportant plus de crédibilité et de visibilité au Prix.
 
La Fondation Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures promeut la connaissance, le respect mutuel et le dialogue interculturel entre les populations de la région euro-méditerranéenne, grâce à un réseau de plus de 3 000 organisations de la société civile réparties dans 43 pays. Son budget est co-financé par l'UE (7 millions d'euros) et les États membres de l'UE (6 millions d'euros). 
 
Pour en savoir plus
Fondation Anna Lindh – fiche et actualités
Fondation Anna Lindh – site internet
Fondation Anna Lindh sur Twitter, Facebook, YouTube, Flickr

La Méditerranée économique en conclave à Tunis en septembre prochain

logoUne conférence économique méditerranéenne traitant de la problématique de l’emploi et de développement territorial aura lieu les 17 et 18 septembre 2013 à Tunis, à l’initiative d’“iesMed“, un centre d’études espagnol.
Outre le débat sur les questions urgentes des opportunités d’emploi pour les jeunes et les femmes, ou de la promotion du développement local, cette conférence verra également le lancement de l’initiative méditerranéenne pour l’emploi (Med4Jobs), conçue par le secrétariat de l’Union pour la Méditerranée en réponse aux défis structurels de la région.
Basé à Barcelone, iesMed est déjà engagé dans un projet auquel la Tunisie est partie. Il s’agit du projet EDILE -présenté par un consortium mené par le réseau ANIMA Investment Network et associant entre autres la Tunisie, la Palestine, le Liban, l’Italie, l’Espagne et la France- qui devrait démarrer fin 2013 et vise à améliorer les mécanismes de gouvernance et à renforcer les capacités des autorités locales et des organisations économiques pour maximiser les retombées positives des projets d’investissements et promouvoir un développement économique durable et inclusif.
Source de l'article Webmanagercenter
Plus d'informations - IesMed

Alger - Salon Med-IT 2013

Med-IT 2013 - 10ème édition - Les 23, 24 & 25 septembre 2013 au Palais de la Culture
Sous le Haut Patronage de M. le Ministre de la Poste et des T.I.C.
Organisé depuis 2004, MED-IT est un Salon Professionnel sur les Technologies de l'information réservé aux décideurs IT. L'événement, qui se tient dans l'un des plus beaux sites d'Alger, le Palais de la Culture, accueille chaque année plus de 5.000 visiteurs professionnels et 150 exposants dont les principaux acteurs algériens du secteur des Technologies de l'Information ainsi que 30% d'entreprises étrangères parmi lesquelles les grandes multinationales.


Le Salon Med-IT se tient sous le Haut Patronage de Son Excellence Monsieur le Ministre de la Poste, des Technologies de l'Information et de la Communication et bénéficie également du "Label France", opération soutenue par le Ministère Délégué au Commerce Extérieur Français.

Source de l'information Med IT

Un projet de la CTMed organise un cours de formation sur les technologies de purification de l’eau


Un projet de coopération transfrontalière en Méditerranée financé par l'UE organise un cours de formation sur les technologies de purification de l'eau visant à développer l'utilisation des nouvelles techniques.
 
Le cours sur "Les Technologies Conventionnelles et les Nouvelles Technologies de Purification de l’Eau" est organisé par le projet de ‘Diffusion de dispositifs basés sur les nanotechnologies pour le traitement et le recyclage des eaux’ (NANOWAT), financé dans le cadre du programme de coopération transfrontalière en Méditerranée (CTMED). La session de formation aura lieu les 27, 28 et 29 Août à Jérusalem afin de faire le point sur les procédures conventionnelles et de renforcer l'utilisation des nouvelles technologies basée sur la filtration et les procédés photocatalytiques dans le traitement des eaux usées.
 
Le cours est ouvert aux chercheurs, étudiants, techniciens et à toute autre personne impliquée dans les technologies pour l'assainissement de l’eau. La formation inclura la visite guidée d’un centre de traitement des eaux usées située près de Jérusalem.
 
Un cours de formation similaire portant sur "Les nouvelles approches dans les processus avancés d’oxydation pour le traitement de l'eau" a déjà eu lieu à Montpellier (France) en mars 2013 alors que de nouveaux cours de formation et ateliers de travail se dérouleront en 2014 et 2015 en Israël et en Italie.
 
Le projet NANOWAT vise à développer de nouvelles technologies ainsi que des équipements pilotes pour parvenir à une purification efficace de l’eau. Le projet réalise actuellement différentes activités dans les pays participants destinées à mettre au point des diapositifs miniaturisés pour purifier l’eau tout en appliquant de nouvelles méthodes de filtration (perchlorate, herbicides, polluants hydrophobiques, substances pharmaceutiques, microorganismes). Le budget total du projet s’élève à 1 404 524 euros dont 1 186 183  euros (84.5%) de contribution de la CTMed.
 
Le projet est coordonné par l’Université de Basilicate - Département de l’Agriculture, des Forêts et de l'Environnement (Italie, Basilicata) et le partenariat est composé de deux centres de recherche et d’une université:
 
• Centre National de la Recherche Scientifique, Hydrosciences Montpellier (France, Languedoc-Roussillon) 
• Conseil National Espagnol pour la Recherche, Institut des Ressources Naturelles et de l’Agrobiologie (Espagne, Andalousie) 
• Université Hébraïque de Jérusalem (Israël)
 
Les participants intéressés doivent envoyer un email en anglais à M. Shlomo Nir (shlomo.nir@mail.huji.ac.il ; objet: training course).
 
Le programme IEVP CT « Bassin Maritime Méditerranée 2007-2013 » est un programme de coopération transfrontalière multilatérale cofinancé par l’Union européenne au titre de l’Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP). Il vise à renforcer la coopération entre l'UE et les pays partenaires situés le long des rives de la mer Méditerranée.  
 
Pour en savoir plus
Programme de la formation
NANOWAT page internet
NANOWAT fiche projet
IEVP CTMED – site internet
Coopération transfrontalière – Fiche
 
Interview de l’EU Neighbourhood Info Centre – Partenariat transfrontalier visant à rapprocher les peuples

La Fondation René Seydoux pour le monde méditerranéen lance le nouveau site du Répertoire méditerranéen !

La Fondation René Seydoux pour le monde méditerranéen a le plaisir de vous annoncer le lancement du nouveau site du Répertoire méditerranéen !
Vous pouvez le visiter sur www.fondation-seydoux.org

Publié depuis 1982, le Répertoire méditerranéen est un outil d'information et de coopération au service des Méditerranéens. En ligne depuis 2000, c’est une base de données qui recense actuellement plus de 1200 centres de recherche et de culture, des associations mais également près de 600 revues qui se consacrent à la Méditerranée, dans l’ensemble des pays de la zone.
Dans la partie "infos" du Répertoire méditerranéenvous pourrez découvrir plus en détail des organismes, lieux et revues d’intérêt méditerranéen.
Si vous souhaitez être tenus au courant, inscrivez-vous aux alertes !
Pour toute autre information, vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante :
rep-med@fondation-seydoux.org 
Bonne visite ! 
Elizabeth Grech
Chargée de mission
________________________________________________________________________________
The René Seydoux Foundation for the Mediterranean world is pleased to announce the launch of the new Mediterranean Directory’s website.
You can visit it at: www.fondation-seydoux.org

Published since 1982, the Mediterranean Directory is tool for information and cooperation. Online since 2000, it a database that currently includes more than 1200 research and cultural centres, associations but also about 600 journals based in the region, dedicated to the Mediterranean.
In the “infos” section dedicated to the Mediterranean Directory, you can discover centres and journals focusing on the Mediterranean region.
If you wish to be updated on what’s on, you can sign-up to the alerts!
For further information, you can write to us at:
rep-med@fondation-seydoux.org
Enjoy your visit to our website!
Best regards,
Elizabeth Grech
Project Manager
 
 Fondation René Seydoux - 21, rue du Sommerard 75005 Paris

L’UE et le Maroc paraphent un protocole quadriennal à l’accord de partenariat dans le domaine de la pêche


La commissaire européenne en charge des affaires maritimes et de la pêche, Maria Damanaki, et le ministre marocain de l'agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, ont paraphé aujourd'hui un protocole quadriennal à l'accord de partenariat dans le domaine de la pêche (APP).
 
Le protocole est cohérent avec la réforme de la dimension extérieure de la politique commune de la pêche de l’Union, dans la mesure où il met largement l'accent sur les avis scientifiques, la rentabilité économique, la bonne gouvernance et le respect du droit international. La durabilité est garantie par une limitation de l'activité de pêche aux ressources excédentaires pour toutes les pêcheries.
 
Mme Damanaki a déclaré : « Il s'agit d'un moment important pour la pêche européenne et pour la pêche marocaine. Cet accord assurera la pérennité du secteur au niveau local et présente un bon rapport coûts-avantages. Le nouveau protocole est conforme aux principes de la réforme de la politique commune de la pêche de l'Union, car il garantit une gouvernance internationale des pêches responsable ».
 
L’enveloppe consacrée au Maroc est estimée à 40 millions d’euros au total. Plus précisément, le coût total du nouveau protocole pour l’Union se chiffrera à 30 millions d’euros par an, dont 16 millions seront versés au Maroc en contrepartie de l’accès à la ressource. Les 14 millions restants seront affectés au soutien du secteur de la pêche dans le pays, la contribution des propriétaires de navires étant estimée à 10 millions d’euros.
 
Un grand nombre d’États membres (Espagne, Portugal, Italie, France, Allemagne, Lituanie, Lettonie, Pays-Bas, Irlande, Pologne et Royaume-Uni) ont un intérêt dans l’APP conclu avec le Maroc, qui comprend six catégories de pêche exploitées à la fois par les segments de la flotte industrielle et de la flotte artisanale. 
 
Pour en savoir plus
EU Neighbourhood Info Centre – Page web sur le Maroc