Translate

mercredi 5 avril 2017

Youssef Chahed: La Tunisie veut créer des espaces méditerranéens de R&I


La Tunisie ambitionne de créer des espaces méditerranéens dédiés à la recherche, à l’innovation et à l’enseignement supérieur, a déclaré vendredi le Chef du gouvernement Youssef Chahed à l’ouverture de la conférence ministérielle sur la R&I des pays du dialogue 5+5 qui se tient à Tunis les 30 et 31 mars.

Ces espaces seront fondés sur le principe de libre circulation des chercheurs entre les deux rives ouest de la Méditerranée et sur une connexion aux réseaux scientifiques régionaux et mondiaux pour faciliter l’échange de données scientifiques et développer les compétences.

“Promouvoir le dialogue 5+5 pour développer les relations de partenariat et de solidarité entre les pays des rives nord et sud du bassin ouest de la mer Méditerranée est le principe de base soutenu par la Tunisie dans sa collaboration avec les pays membres du dialogue”, a souligné le Chef du gouvernement.

L’organisation de cette 3e conférence ministérielle en Tunisie témoigne de l’importance qu’accorde notre pays à l’enseignement supérieur, la recherche scientifique et l’innovation, a-t-il dit, affirmant que le secteur de l’enseignement supérieur connait un bond qualitatif à travers la restructuration de tout le système national de recherche, désormais plus ouvert sur le tissu socio-économique et les mutations du marché de l’emploi.

Youssef Chahed a également indiqué qu’une conférence nationale sur la réforme de l’enseignement supérieur aura lieu les 30 juin et 1er juillet 2017. Cette réforme se fera sur cinq axes majeurs: la formation universitaire, l’emploi, les ressources humaines, la gouvernance et l’innovation.

“Le gouvernement d’union nationale fera en sorte que ces réformes soient réalisées sans délai”, a encore affirmé Chahed, soulignant l’importance qu’il accorde aux partenariats bilatéraux et multilatéraux dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la R&I, citant les nombreux accords conclus avec l’Union européenne le 1er décembre 2015 ayant notamment permis d’adhérer au programme “Horizon 2020”.

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique Slim Khalbous a pour sa part expliqué que le renforcement de coopération entre les rives ouest de la Méditerranée reste le meilleur moyen d’affronter la concurrence régionale et mondiale.

“Le transfert des technologies contribue à la croissance économique des zones les moins développées et permet d’ouvrir de nouveaux marchés où les niveaux de stabilité sociale et politique ne cessent de s’améliorer”, a-t-il dit.

Il a en outre mis l’accent sur la nécessité pour les pays du dialogue 5+5 de collaborer davantage dans le domaine de la propriété intellectuelle et pour l’accès gratuit aux bases de sonnées et aux plates-formes communes.

La collaboration entre les chercheurs de la région, dans le cadre des programmes “Horizon 2020” et “Prima” permettra de réduire la fracture et de réguler la fuite des cerveaux à travers la création de pôles de l’excellence dans les pays membres.

Une “Déclaration de Tunis sur l’enseignement supérieur et la R&D” clôturera les travaux de cette conférence et portera sur la propriété intellectuelle, le brevetage et l’échange d’étudiants, d’universitaires et de recherches entre pays des deux rives ainsi que sur le financement conjoint des recherches dans la région méditerranéenne, a affirmé le ministre à la presse.

Source de l'article Directinfo

Aucun commentaire: