Translate

dimanche 9 décembre 2018

Résultats de la première étape du Programme IEV CTF MED


L'ASCAME félicite ses membres qui ont réussi la première phase de l'appel à projets standards du Programme IEV CTF MED.

Le Comité de Suivi Conjoint pour la sélection des projets dans le cadre de l'appel à projets standard du Programme IEV CTF MED a annoncé les résultats de l'appel à projets standards, le 23 juillet 2018.

L'organe de décision, intégré par des représentants de 13 pays participants, a évalué 439 propositions de projets, parmi lesquelles 92 propositions ont finalement été retenues et recommandées pour la deuxième étape de l'évaluation.

L'ASCAME a le plaisir de communiquer qu’une très grande partie des propositions de projets qui ont réussie avec succès la première étape d’évaluation et ont été sélectionnés pour la deuxième étape impliquait des membres de notre Association. Nous félicitons tous nos membres dont les projets IEV CTF MED sont retenus pour la deuxième étape. Notre Association est convaincue que bon nombre d'entre eux obtiendront l'approbation finale.

Le budget de cet appel est de 84,6 millions d'euros, ce qui permettra à nos membres de continuer à contribuer au bon développement des deux rives de la région Méditerranéenne. Une fois de plus, l'ASCAME démontre sa force dans la région, comme c'était déjà le cas pour la période de programmation précédente – dans le cadre du Programme ENPI CBC MED.

Le programme IEV CTF MED prévoit de communiquer sa décision finale concernant tous les projets qui seront finalement sélectionnés pour financement en janvier 2019.

Source de l'article Ascame

Algérie : L’UE finance une formation en gestion en faveur des associations rurales

Algeria: The EU is funding a training programme for the management of rural associations

Une session de formation sur l’organisation et la gestion administrative et financière des associations a été organisée cette semaine en Algérie, dans le cadre du projet DEV OASIS «Appui aux acteurs locaux pour un développement rural durable des oasis du sud algérien » et le programme d’action pilote entre l’Algérie et l’Union européenne pour le Développement Rural et l’Agriculture (PAP-ENPARD Algérie).

Cette formation a pour but de permettre aux associations bénéficiaires d’acquérir des notions de base pour une meilleure organisation interne et de gestion administrative et financière.

Cette session de formation a réuni une dizaine d’associations venues des différentes wilayas du sud du pays, où un historique du secteur associatif algérien a été présenté. Les associations participantes ont été également initiées aux bases de la gestion administrative et financière des associations à travers de nombreux cas d'étude. La formation a été clôturée par un exercice d’établissement d’un rapport financier (budget prévisionnel d’une activité).

Pour en savoir plus
PAP-ENPARD Algérie – Page Facebook

Également disponible en

Projet connexe
ENPARD est une initiative politique qui entre dans le cadre de l’engagement de l’UE vers une croissance inclusive et une stabilité dans son Voisinage, tout en reconnaissant l’importance de l’…

Jordanie : visite de l’incubateur Shamal Start financé par l’UE

Ibrid, Jordan

Une délégation conduite par Corinne Andre, responsable de la coopération de l’Union européenne en Jordanie, a récemment visité l’incubateur Shamal Start, financé par l’UE, à Irbid.

Elle a rencontré des entrepreneurs et en a appris davantage sur leur parcours et sur le rôle du projet dans la concrétisation de leurs idées.

Luminus Shamal Start permet aux entrepreneurs innovants de transformer leurs idées en start-ups et entreprises viables, contribuant ainsi à la création d’emplois et à la diversification de l’économie jordanienne. Depuis sa création en 2016, le projet a donné naissance à 100 nouvelles entreprises.

Pour en savoir plus

Également disponible en

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement finance de nouveaux véhicules de collecte des déchets et de gestion des déchets solides

New vehicles in Jordan

Cent un nouveaux véhicules de collecte des déchets et de gestion des déchets solides, financés par la BERD et le ministère britannique du Développement international (Department for International Development – DFID), contribueront à rendre la capitale jordanienne Amman plus propre et plus verte. 

Les véhicules seront remis aujourd’hui à la municipalité du Grand Amman (GAM).

L’investissement de la BERD et la contribution financière du DFID destinés à améliorer la gestion des déchets solides à Amman permettront d’alléger la pression sans précédent à laquelle la municipalité fait face depuis l’arrivée de milliers de réfugiés syriens après 2011. L’augmentation spectaculaire de la population d’Amman, qui atteint près de 5 millions d’habitants, dépasse de loin la capacité du site d’enfouissement de Ghabawi, la principale installation de gestion des déchets solides de la capitale.

La BERD s’est engagée à soutenir la municipalité du Grand Amman pour améliorer l’infrastructure de la ville et moderniser le système de gestion des déchets solides d’Amman. À ce jour, la Banque a accordé 67 millions de dinars (82 millions d’euros) sous forme de prêts rien qu’à la ville et en collaboration avec d’autres donateurs, notamment le Royaume-Uni, l’Union européenne, le compte multidonateurs de la BERD pour le sud et l’est de la Méditerranée (SEMED MDA) et TaiwanICDF, qui ont octroyé 19 millions de dinars supplémentaires sous forme de dons.

Pour en savoir plus

Également disponible en

Atelier international « Mise en œuvre de solutions basées sur la nature pour lutter contre le changement climatique : focus sur la région méditerranéenne »

Résultat de recherche d'images pour ""Mise en œuvre de solutions fondées sur la nature pour lutter contre le changement climatique : focus sur la région méditerranéenne" l"

La ville de Marseille accueillera l''atelier "Mise en œuvre de solutions fondées sur la nature pour lutter contre le changement climatique : focus sur la région méditerranéenne" les 22 et 24 janvier 2019.

Organisé par le Plan Bleu, l'UICN Centre de coopération pour la Méditerranée, le Comité français de l'UICN, le Conservatoire du Littoral, la Tour du Valat, MedWet et Wetlands International, cet événement réunira des chercheurs, praticiens et décideurs de la région méditerranéenne et de l'Union européenne pour discuter des avantages et des défis liés à la mise en œuvre de solutions basées sur la nature.

Cet atelier vise à capitaliser sur les résultats et les enseignements tirés de projets menés en Méditerranée par des partenaires sur différents écosystèmes, allant des écosystèmes côtiers, aux forêts et aux écosystèmes urbains. Il vise également à partager les défis et meilleures pratiques européennes et méditerranéennes en termes de solutions fondées sur la nature avec les chercheurs et les gestionnaires de zones humides, de créer de nouvelles collaborations et de sensibiliser les décideurs politiques à l'importance de la santé des écosystèmes pour une adaptation efficace au changement climatique, notamment en mettant en œuvre des solutions basées sur la nature.
Source de l'article Avitem

L’UpM et la Commission de l’Union africaine unissent leurs efforts pour mettre en œuvre les objectifs du développement durable en Afrique du Nord

UfM and African Union Commission together to implement Sustainable Development Goals in North Africa

Le commissaire à l’infrastructure et à l’énergie de l’Union africaine (UA), Amani Abou-Zeid, a rendu une visite de courtoisie au Secrétaire général de l’UpM, Nasser Kamel, le 22 octobre 2018 à Barcelone.

M. Kamel et M. Abou-Zeid ont discuté des rôles respectifs des deux organisations et des objectifs qui se renforcent mutuellement en Afrique du Nord, en particulier dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) et du programme à l’horizon 2030 pour parvenir à l’intégration et à une croissance inclusive et durable.

Ils ont également reconnu le rôle positif de l’Union européenne en tant que partenaire stratégique dans la mise en œuvre du programme à l’horizon 2030 et des ODD en Afrique.

M. Kamel et M. Abou-Zeid ont souligné l’importance de coordonner les projets d’infrastructures et d’énergie et de promouvoir la synergie entre les initiatives des deux organisations dans le but d’optimiser les résultats et de garantir le bien-être des populations.

Il a été convenu de poursuivre les consultations et les discussions techniques à Addis-Abeba dans un proche avenir.

Pour en savoir plus
L’Union pour la Méditerranée (UpM) - Site internet

Également disponible en

Visite du commissaire Hahn en Jordanie pour reconfirmer le soutien de l’UE au développement et aux réformes économiques

Commissioner Hahn in Jordan

Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d’élargissement, était en Jordanie les 21 et 22 octobre pour réaffirmer le soutien de l’UE aux efforts déployés par ce pays pour favoriser son développement économique, pour reconnaître le rôle de la Jordanie en tant que pilier de la stabilité dans la région et pour discuter de la meilleure manière pour l’UE de s’associer au processus de réforme dans ce pays.

Le commissaire a également signé un nouveau programme financé par l’UE pour renforcer l’État de droit et soutenir les réformes visant à accroître l’efficacité du secteur de la justice et l’accès à la justice. Avant sa visite, le commissaire Hahn a déclaré :

« La Jordanie est un partenaire clé de l’Union européenne. Notre soutien s’inscrit dans la durée et l’UE continuera à travailler avec le gouvernement pour créer des opportunités, promouvoir l’esprit d’entreprise et générer la croissance économique. »

Pour en savoir plus

Également disponible en

Déclaration MedaWeeek Barcelona 2018

Résultat de recherche d'images pour "Medaweek 2018 a Barcelone"

La 12ème édition de la Semaine Méditerranéenne des Leaders Économiques (MedaWeek Barcelona), qui vient de se tenir les 21, 22 et 23 Novembre à la Llotja de Mar de Barcelone, a cette année, dépassée les attentes de participation avec plus de 1500 participants, dont plus de 80% d’entrepreneurs issus d’importantes institutions économiques internationales, de nombreux experts et représentants du monde entrepreneurial issus de plus de 40 pays Méditerranéens, d’Europe et d’Afrique.

Au cours de cette édition, la MedaWeek Barcelona a annoncé la nomination de Monsieur Salaheddine Mezouar, Président de la Confédération Générale des Entreprises Marocaines (CGEM) et ancien Ministre des Affaires Étrangères du Maroc, comme nouveau Président du Comité Consultatif de la Semaine Méditerranéenne des Leaders Économiques.

La MedaWeek Barcelona, sous le slogan "Une mer, trois continents", manifeste une fois de plus sa vocation méditerranéenne globale et consolide sa position de plate-forme entrepreneuriale internationale entre l'Europe, l'Afrique et l'Asie, qui ont pu mettre en évidence la vocation de la MedaWeek comme pont économique international. Les pays méditerranéens ont aussi une dimension africaine et asiatique, qui est appelée la Méditerranée africaine ; un espace fondamental dans le projet de la nouvelle route de la soie BIS Chine. Il s'agit d'un marché non intégré avec un potentiel de développement très important de plusieurs millions d'habitants.

La MedaWeek appelle les gouvernements méditerranéens à promouvoir l'agenda numérique parmi leurs principales priorités ainsi que les PME méditerranéennes puissent bénéficier de programmes de soutien spécifiques. 60% de la population méditerranéenne est composée de jeunes de moins de 30 ans. Le Sommet Méditerranéen du Numérique et de l'Innovation qui vient de se tenir dans le cadre de la MedaWeek Barcelona, a pu mettre en valeur le grand potentiel de ce secteur afin de promouvoir et de créer plusieurs millions d’emplois à travers la Méditerranée. En ce sens, on estime que le secteur du Numérique et de l'Innovation pourrait à lui seul créer plus de 10 millions d'emplois supplémentaires d'ici à 2025.

Parmi les principaux résultats de cette 12ème édition de la MedaWeek Barcelona, l'Association des Chambres de Commerce et d'Industrie de la Méditerranée (ASCAME) a annoncé la volonté de promouvoir la création d'un fonds pour les startups. Cela fera partie de la stratégie visant à promouvoir l’esprit d’entreprise des jeunes diplômés, tout comme pour les femmes diplômées.

La MedaWeek Barcelona appelle également les nouveaux pays producteurs de gaz de la Méditerranée orientale à promouvoir des stratégies communes de coopération. Tout comme le commerce de l’huile d'olive a servi à unir les peuples de la région méditerranéenne dans l'Antiquité, l'exploitation des nouveaux gisements gaziers offshore sur les côtes des pays méditerranéens pourrait être un moteur essentiel pour le développement et la croissance économique de l'ensemble de cette région. Le gaz des fonds marins de la mer Méditerranée peut contribuer à unir cette région. Aucun mur ne pourra être construit en mer Méditerranée. La richesse et le développement futur de la région dépendent de la coopération et de l'union de tous ces pays des deux rives de la Méditerranée.

En outre, au cours de la MedaWeek Barcelona, plusieurs forums ont été organisés sur l'Économie Bleue, l'industrie Halal, le Maghreb et des centaines de rencontres entrepreneuriales ont eu lieu. Il convient de noter que dans le cadre de la MedaWeek, différents projets européens sur la Méditerranée ont été abordés, comme EBSOMED et Inno Blue Growth, et plusieurs organisations internationales telles que l’ASCAME, l'Union de la Confédération des Entreprises
Méditerranéennes (BUNESSMED), l'Association Internationale des Hôtels et de la Restauration (IHRA) et l’Association Méditerranéenne des Hôtels et de la Restauration (MHRA) ont réuni leurs dirigeants.

De même, la MedaWeek Barcelona fait appel au secteur hôtelier en faveur de son unité dans la recherche de solutions durables pour faire face aux grands défis des nouvelles entreprises de l'économie collaborative.

Enfin, la MedaWeek Barcelona, dans le cadre de sa stratégie d'ouverture au monde en tant que plate-forme régionale méditerranéenne de référence pour l'Europe, l'Afrique et l'Asie, s’est également projetée vers le continent américain et a annoncé, à la suite d’un accord signé entre l’ASCAME et les Chambres de Commerce du Brésil, l’organisation d’un grand forum économique qui rassemblera, pour la première fois, le monde économique méditerranéen et américain dans la ville de Sao Paulo (Brésil) en 2020.

Source de l'article Ascame