Translate

dimanche 10 novembre 2019

Atelier EV2019 : Renforcer les Femmes et Jeunes Leaders de la Méditerranée et d’Afrique


Le développement économique et social en Méditerranée ne peut être réalisé que par un partenariat qui garantit la pleine participation des femmes et des jeunes.

FEMISE et l’Institut de la Méditerranée (IM) s’associent à la dernière édition d’Emerging Valley, le Hub d’Innovations Emergentes entre l’Europe et l’Afrique, une occasion unique d’explorer des écosystèmes émergents et de nouer des relations avec les leaders de la tech africaine !

Vous voulez en savoir plus sur les innovations sociales et économiques en Méditerranée et en Afrique ? Participez à notre atelier #EV2019 « Social Change Makers, Act 2 : Renforcer les Femmes et Jeunes Leaders de la Méditerranée et d’Afrique » (4 Décembre, 14h-16h, TheCamp, Aix-en-Provence, France).


Venez découvrir les témoignages de ces femmes et jeunes « Change Makers » qui brillent par leur esprit innovant en Méditerranée ! Parmi les intervenants à l’atelier IM-FEMISE :
  • Samah Ben Dhia, President AltaFemina (Tunisia-France)
  • A’Laa Chbaro, ImpACT the World (Social Business) and WonderAid (all MENA region, Lebanon)
  • Chaymae Samir, fondatrice du cabinet CS International, Founder and CEO of SUNDAY IVY (Morocco, UK)
  • Layla Al Qasim, Landmark Hotels Company and 17 Asset Management (Jordan)
  • Hajar Khamlichi, President Mediterranean Youth Climate Network (Morocco)
  • Patricia Augier, Coordinator and President of Scientific Committee, IM-FEMISE (France)
  • Constantin Tsakas, General Manager of IM, General Secretary of FEMISE (France, Greece)
  • Chiraz Karoui, European Investment Bank analyst, Women Empowerment expert (Tunisia)
  • Menna Rabie, Consultant Rainmaking, former Innovation and Entrepreneurship Program Lead at Bedaya (Egypt)
  • Karine Moukaddem, Sustainable Development expert, co-organizer of Union for the Mediterraneans’ (UfM) Youth Strategy at the University for Youth and Development of North-South Center of Council of Europe.
  • Hatoumata Magassa, Bond’INNOV (France/Mali)
Source de l'article Le FEMISE

Le programme « Young Mediterranean Voices », soutenu par l’UE, lance des forums de dialogue national dans huit pays du sud de la Méditerranée

EU-supported Young Mediterranean Voices programme launches national dialogue forums in 8 Southern Mediterranean countries

Le programme « Young Mediterranean Voices » (Les jeunes voix de la Méditerranée) lance une initiative régionale d’une durée d’un mois, qui comprend des concours de débats et des forums de dialogue national. 

Au cours des mois d’octobre et novembre, huit pays du sud de la Méditerranée (Algérie, Égypte, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine et Tunisie) accueilleront ces forums de trois jours animés par des jeunes, qui constituent l’aboutissement du programme YMV.
Plus de 6 500 jeunes ont été formés au débat public, fondés sur la pensée critique, dans toute la région sud de la Méditerranée.

« Young Mediterranean Voices » est le programme phare en matière de débat et de dialogue qui relie la société civile, le secteur de l’éducation et les décideurs politiques du sud de la Méditerranée et de l’Europe. Le programme offre une plateforme pionnière pour ouvrir des portes aux jeunes influenceurs afin qu’ils puissent façonner les politiques et les récits des médias. Il s’appuie sur l’expérience positive de « Young Arab Voices » lancée en 2011 par la Fondation Anna Lindh et le British Council, et bénéficie du soutien de l’Union européenne.

Pour en savoir plus
Young Mediterranean Voices – Site Internet et page Facebook
Fondation Anna Lindh – site internet

Également disponible en

The NEXT SOCIETY présente la première Académie de l’investissement

NEXT SOCIETY 1st Investment Academy

Alors que le manque d’accès au financement reste le principal obstacle pour les entreprises innovantes de la région MENA, THE NEXT SOCIETY – une communauté ouverte d’acteurs du changement cofinancée par l’UE – a lancé la première Académie de l’investissement, un programme de coaching privilégié de 16 heures sur le thème « Preparing for due Diligence » (Se préparer à une diligence raisonnable), qui s’est tenu les 3 et 4 octobre à Barcelone.

Cette séance de coaching a été conçue pour aider les participants à faire progresser leur entreprise en améliorant leur pénétration du marché, leur stratégie de vente, leur plan d’affaires financier et leurs compétences en matière de promotion dans le but ultime de convaincre un investisseur de conclure un accord pendant une réunion décisionnelle. Les pays concernés sont l’Algérie, l’Égypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Palestine et la Tunisie.

THE NEXT SOCIETY est une communauté ouverte d’acteurs du changement engagés dans l’innovation et le développement économique. Elle vise à renforcer les écosystèmes d’innovation et à favoriser la création de valeur ainsi qu’à promouvoir des solutions concrètes pour une prospérité partagée en Méditerranée et, ensuite, en Afrique. Elle réunit des entrepreneurs, des investisseurs, des entreprises, des ONG, des pôles de développement économique, d’innovation et de recherche publics et privés d’Europe et des pays méditerranéens. Elle rassemble déjà un vaste réseau de plus de 300 entreprises et organismes d’innovation, de recherche et d’investissement, 2 500 PME internationales et entrepreneurs issus de 30 pays.

Pour en savoir plus
THE NEXT SOCIETY – Site internet et page Facebook

Également disponible en

Quatrième Forum régional de l’Union pour la Méditerranée : préparer l’avenir

4th Regional Forum of the Union for the Mediterranean: “Paving the way forward”

La quatrième édition du Forum régional de l’Union pour la Méditerranée (UpM), placée sous le thème « Préparer l’avenir », s'est tenu le 10 octobre 2019 à Barcelone, en Espagne.

Fort du succès des trois premières éditions, le quatrième Forum régional de l’UpM a été l’occasion de faire le point sur les progrès réalisés à ce jour et de discuter de la voie à suivre pour renforcer le développement, la coopération et l’intégration régionale dans la région euro-méditerranéenne.

En marge du Forum régional, le Secrétariat de l’UpM a organisé un événement pour présenter les principales conclusions du tout premier rapport scientifique exhaustif sur l’impact du changement climatique et environnemental dans la région méditerranéenne, élaboré depuis 2015 par un réseau de plus de 80 scientifiques de la région euro-méditerranéenne nommé MedECC – Experts méditerranéens en changements climatiques et environnementaux.

Au cours du Forum, les scientifiques, les décideurs et les parties prenantes clés ont discuté des principales vulnérabilités de notre région ainsi que de sa résilience aux changements climatiques dans les années à venir.

Pour en savoir plus
L’Union pour la Méditerranée (UpM) - Site internet

Également disponible en

PriMed 2019 Festival de la Méditerranée


Résultat de recherche d'images pour "PriMed marseille"Organisé par le CMCA (Centre Méditerranéen de la Communication Audiovisuelle), le PriMed - Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen est ouvert à tous les auteurs, réalisateurs, producteurs et diffuseurs qui, par leurs programmes ou leurs oeuvres participent à une meilleure connaissance des pays du bassin méditerranéen au sens large, des côtes de l'Atlantique à la Mer Noire.

Chaque année, le PriMed sélectionne les meilleurs reportages et productions documentaires en lien avec la Méditerranée. En ouverture du festival, le Mucem accueille le Prix du public pour le meilleur court-métrage : venez assister à la projection des six films en compétition et votez pour votre favori !

TOUS LES FILMS SÉLECTIONNÉS AU PriMed 2019

Retrouvez ici la liste des films sélectionnés pour la phase finale de la 23ème édition du PriMed. Tous les résumés et les extraits des films en concours seront bientôt en ligne.
La 23ème édition du PriMed sera organisée à Marseille du 24 au 30 novembre 2019.

logo primed-inscriptions 2019
ENJEUX MÉDITERRANÉENS
– LA VALLÉE de Nuno ESCUDEIRO
– L'EUROPE AU PIED DES MURS de Elsa PUTELAT et Nicolas DUPUIS
– UNKEPT SECRETS (SECRETS DÉVOILÉS) de Dalit KIMOR
– XALKO de Sami MERMER et Hind BENCHEKROUN

MÉMOIRE DE LA MÉDITERRANÉE
– CAMORRA de Francesco PATIERNO
– ORAN, LE MASSACRE OUBLIÉ de Jean-Charles DENIAU et Georges-Marc BENAMOU
– THE TRIAL OF RATKO MLADIC (LE PROCÈS DE RATKO MLADIC) de Henry SINGER et Robert MILLER
– WHERE DID RAMSES GO? (OÙ EST PASSÉ RAMSÈS ?) de Amr BAYOUMI

ART, PATRIMOINE ET CULTURES DE LA MÉDITERRANÉE
– LETTRE À THÉO de Elodie LÉLU
– LONG LIVE KING DAVID (VIVE LE ROI DAVID) de Ido ZAND et Yael LEIBOVITZ
– OSCURO Y LUCIENTES de Samuel ALARCÓN
– WA DRARI de Fatim-Zahra BENCHERKI

PREMIÈRE ŒUVRE
– EN FACE du Collectif CINEMAKHIA
– LA VOIE NORMALE de Erige SEHIRI
– NAR de Meriem ACHOUR-BOUAKKAZ

COURT MÉDITERRANÉEN
– CITY PLAZA HOTEL de Anna-Paula HÖNIG et Violeta PAUS
– LA BUONA NOVELLA (LA BONNE NOUVELLE) de Sebastiano Luca INSINGA
– THE END OF DARKNESS (LA FIN DES TÉNÈBRES) de Ranko PAUKOVIC
– THE WHITE HELL (L'ENFER BLANC) de Ahmed ASSEM, Mahmoud KHALED et Omar SHASH
– TRACING ADDAI (SUR LES TRACES D'ADDAI) de Esther NIEMEIER
– ZULU REMA QUI A APPRIS À VOLER de Gaia VIANELLO

PRIX DES JEUNES DE LA MÉDITERRANÉE
– FORTE de Salim SAAB
– LE RÊVE DES MINEURS de Mohamed KENAWI
– WA DRARI de Fatim-Zahra BENCHERKI

Tous les infos et les projections détaillées sur primed.tv
Entrée gratuite

Source de l'article Myprovence

Supporting mobility for strengthening the Mediterranean dialogue

Résultat de recherche d'images pour "DIRE-MED (Dialogue Interculturel, REseaux et Mobilité en Méditerranée"

« Echange, increible, jeunesse, tolérance, opportunité, dialogo, union »: here are the words some students decided to use to share their experience during DIRE-MED’s First Intercultural Dialogue event

The aim of this meeting on the “Mediterranean-ness”, which brought together in Tangiers, 40 students from Algeria, France, Italy, Morocco, Spain and Tunisia was to promote dialogue, allowing the participants to share their sense of belonging to the Mediterranean region and express their desire to defend this common feeling. As former UNIMED President, Prof. Wail Benjelloun, said: “It becomes very important that young people understand each other, that they understand that they can be different but at the same time that their hopes may be very similar.”

DIRE-MED project encourages the dialogue for establishing a long-lasting relationship of mutual trust, understanding and intercultural awareness among Mediterranean countries promoting the mobility and exchange of people.

DIRE-MED partners designed a framework of cooperation to facilitate the exchange of students, academic and non-academic staff of Higher Education Institutions in the Mediterranean Basin and they are now experimenting these pilot mobilities. At the end of the project (April 2020), 78 mobilities will have been implemented, in all directions: North to South, South to North, South to South. It’s one of DIRE-MED’s teachings: there is no need to go on the other side of the globe to have a fruitful, rich and unforgettable life experience. Every kind of mobility is a life experience. As one student expressed: “To leave home, to reach out to the other, to sit down at a table, to have a tea, to introduce oneself, to listen to the other one and to learn, forgetting all of our prejudices”, that is what the DIRE-MED intercultural dialogue is all about.

UNIMED is a keen actor when it comes to students’ mobility. Its commitment is not only exemplified by its leadership in the DIRE-MED project, and coordination of a mobility consortium in the framework of E+ KA107, or through its participation in current and past projects and initiatives on the topic of mobility, such as ICMED, MedMobil and FORMED, but also in the launch of a “Petition for a Mediterranean Erasmus Generation” that it fully supports. The Petition, which you can read and sign here, is aimed at strengthening mobility between Europe and the Southern Mediterranean, including South-South mobility, reinforcing Capacity Building and increasing the cooperation within the Mediterranean region by supporting young people and education professionals to travel abroad, study, and gain experience and skills.

We share with you the students’ experiences told through their own words and recorded in the video here below, hoping you can be touched by DIRE-MED spirit and help us to get a greater endorsement of our Petition that will be presented to the European Parliament next March.

Source of article UniMed

Le Forum régional de la Fondation Anna Lindh financée par l’UE se concentre sur la construction de villes inclusives, durables et interculturelles

Anna Lindh Foundation

Le Forum régional du Réseau de la Fondation Anna Lindh en Suède « Célébrons notre diversité » s'est tenu les 9-11 Octobre à Helsinki, en Finlande, sur le thème « Construire des villes inclusives, durables et interculturelles ». Le Forum a réuni environ 50 participants de la région euro-méditerranéenne.

Le Forum est une initiative des Musées Nationaux des Cultures du Monde (Suède) et est co-organisé cette année avec l’Institut Finlandais au Moyen-Orient.

La Fondation Anna Lindh pour le dialogue interculturel favorise la connaissance, le respect mutuel et le dialogue interculturel entre les populations de la région euro-méditerranéenne, au travers d'un réseau de plus de 3.000 organisations de la société civile dans 43 pays. 
Son budget est co-financé par l'UE (10 millions d’euros) et les États membres de l'UE (6 millions d’euros).

Pour en savoir plus
Fondation Anna Lindh – site internet

Également disponible en

Le groupe de travail sur l’électricité de l’Association des régulateurs énergétiques méditerranéens se réunit à Paris

The Association of Mediterranean Energy Regulators Electricity Working Group meets in Paris

Le groupe de travail sur l’électricité de MEDREG (GT ELE) s’est réuni à Paris le 26 septembre, à l’invitation de la CRE, le régulateur français, qui a accueilli neuf participants représentant sept pays et provenant de l’Albanie, l’Égypte, la France, la Jordanie, l’Italie, le Liban, la Palestine et la Turquie.

Les discussions ont principalement porté sur le rapport de l’Observatoire du marché de l’électricité (MEMO), les domaines prioritaires identifiés par le comité de pilotage du GT ELE et la formation conjointe prévue avec Med-TSO sur la réglementation des investissements en infrastructures en décembre prochain.
Les membres se sont penchés sur les projets d’intérêt commun et ont identifié plusieurs conditions préalables à l’élaboration d’une méthodologie pertinente, notamment l’identification des besoins et des problèmes, l’analyse coûts-avantages, la valeur ajoutée des projets, la redondance et la complexité du système, la définition du cadre juridique et la flexibilité du système.

MEDREG est l’Association des régulateurs énergétiques méditerranéens, qui regroupe 27 régulateurs de 23 pays, couvrant l’Union européenne (UE), les Balkans et l’Afrique du Nord. Les régulateurs méditerranéens coopèrent pour promouvoir une harmonisation accrue des marchés énergétiques régionaux et des législations, en vue d’une intégration progressive du marché dans le bassin euroméditerranéen. 

MEDREG promeut un cadre réglementaire transparent, stable et harmonisé dans la région méditerranéenne, favorisant les investissements en infrastructures, la protection des consommateurs et une coopération énergétique renforcée. Fondée sur une approche ascendante, MEDREG agit en tant que plateforme de collaboration pour les régulateurs des deux rives de la Méditerranée dans le but d’échanger les connaissances techniques et les bonnes pratiques, tout en s’aidant mutuellement à renforcer leur capacité réglementaire.
L’Association est cofinancée par l’Union européenne et bénéficie de la contribution financière de ses membres.

Pour en savoir plus
Site internet de MEDREG

Également disponible en

Womenpreneur Tour : l’UE encourage l’entrepreneuriat des femmes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Women

L’Académie de l’entrepreneuriat du SANAD, gérée par la Facilité d’assistance technique du SANAD financée par l’UE, et l’Initiative pour les femmes entrepreneures s’associent pour lancer le « Womenpreneur Tour », qui vise à encourager l’entrepreneuriat des femmes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA). 

Dans le cadre de cette campagne de sensibilisation inédite, le van du « Womenpreneur Tour » parcourra le Maroc, la Tunisie et la Jordanie d’octobre à décembre 2019 pour interviewer des talents numériques féminins et des entreprises technologiques dirigées par des femmes. Le documentaire vidéo qui en résultera sera publié fin 2019.

Dans chaque pays visité, des événements originaux réuniront des esprits brillants pour évaluer l’état de l’écosystème arabe d’un point de vue féminin et développer des programmes, des politiques et des stratégies concrètes pour autonomiser les femmes. Ces événements seront complétés par des activités parallèles innovantes : de l’engagement avec les TI, aux salons de l’innovation, aux séances de mentorat, au réseautage, et plus encore. À l’issue de la tournée, des recommandations politiques seront partagées avec les institutions publiques et les parties intéressées pour plaider en faveur de meilleures politiques de genre et de la pleine participation des femmes à l’écosystème entrepreneurial.

Le Fonds SANAD pour les MPME (SANAD) a été créé en 2011 pour favoriser le développement économique et la création d’emplois, en particulier pour les jeunes, au Proche-Orient et en Afrique du Nord en fournissant un financement par emprunt et par capitaux propres aux institutions financières locales qui prêtent de l’argent pour soutenir le développement des MPME et du logement. Le Mécanisme d’assistance technique de SANAD améliore les effets du fonds sur le développement ainsi que sa portée par le renforcement des capacités des institutions partenaires, le développement des infrastructures financières selon les principes des finances responsables et la R&D bien nécessaire.

Pour en savoir plus
Le fonds SANAD – site internet

Également disponible en

Projet connexe
SANAD vise à offrir des instruments financiers fondés sur le marché, en particulier aux institutions de microfinance de la région MENA, en les encourageant à améliorer l’accès au financement des…

Méditerranée du Futur : acte III

Résultat de recherche d'images pour "Méditerranée du futur"

Un 3ème acte sous le signe de l’investissement

Après les deux premiers actes, consacrés au climat en 2017, à la jeunesse et à l’innovation en 2018, Méditerranée du Futur Acte 3 place les investissements sur les deux rives au cœur des échanges du 26 novembre 2019.

En réunissant des intervenants de haut niveau en provenance de toute la Méditerranée, l’accent sera mis sur 3 thématiques principales pendant cette journée dédiée à la coopération euro-méditerranéenne :

• Trouver des projets ambitieux à financer sur les deux rives
Des grands projets d’infrastructures (TGV, Datacenter, Station d’assainissement…)
Des projets de jeunes entreprises innovantes (BioTech, FoodTech, Education, IoT, Environnement…)
Des projets territoriaux et de coopération (Urbanisme, Agriculture…)

• Rencontrer les acteurs clés de l’investissement dans un cadre privilégié
Les acteurs politiques de premier plan (Ministres, Ambassadeurs des pays méditerranéens)
Les acteurs institutionnels incontournables (Banque Mondiale, BEI, AFD,…)
Les grands investisseurs privés de la zone (Africinvest, France Invest, Ardian…)

• Détecter les opportunités d’investissement en Méditerranée
Tables rondes avec des experts sur les problématiques économiques de la Méditerranée et les opportunités d’investissements
Présentations des grands projets en cours dans l’intégration numérique et la transition écologique

Ce sont 100 projets emblématiques qui sont en recherche de financements sur les deux rives. Des projets ambitieux et stratégiques pour la Méditerranée et pour accélérer son développement. Invest in Méditerranée du Futur !

Voir programme ICI

Coopération Transfrontalière Italie-Tunisie: Appel à projets stratégiques 2014-2020

Résultat de recherche d'images pour "Coopération Transfrontalière Italie-Tunisie: Appel à projets stratégiques"Le Département de la Programmation de la Région Sicilienne, en sa qualité d’Autorité de Gestion du Programme IEV de Coopération Transfrontalière Italie-Tunisie 2014-2020, a publié l’Avis public n. 02/2019 pour la présentation, avec la procédure « en une étape », de projets de coopération stratégiques dans le cadre des trois objectifs thématiques du programme.

L’enveloppe financière communautaire allouée à l’Avis public s’élève à 14 millions d’euros, répartis entre les trois objectifs thématiques suivants:
1. Développement des PMEs et de l’entreprenariat : 1.800.000,00 euros pour les priorités 1.1 et 1.2
2. Soutien à l’éducation, la recherche, le développement technologique et l’innovation : 4.849.735,86 euros pour les priorités 2.1 et 2.3
3. Protection de l’environnement et adaptation au changement climatique : 7.350.264,14 euros pour les priorités 3.1 et 3.2
La date limite de soumission des propositions de projet est le 17 décembre 2019.
Dans le cadre de l’Avis ils peuvent participer aux propositions de projets des organisations publiques et privées avec siège dans le territoire de la Sicile et de la Tunisie, avec les restrictions prévus dans l’avis n. 01/2017, ainsi que des ministères et organismes nationaux italiens sous le contrôle du gouvernement dont le siège est Rome avec une compétence et un intérêt national.
La durée maximale des projets est de 24 mois et un partenariat de projet doit être constitué par un minimum de 4 partenaires (y inclus le Demandeur), dont au moins 2 sont établis en Italie et 2 en Tunisie dans les territoires cibles, tandis que le nombre maximum de partenaires par projet est de 8.
La contribution par projet varie entre un minimum de € 1.200.000 et un maximum de € 1.800.000 jusqu’à 90 % du cout totale.
Avec les projets stratégiques, le programme Italie Tunisie vise à promouvoir des innovations pertinentes pour les politiques et les effets allant au-delà de la durée du projet. Les propositions de projet doivent pouvoir intercepter et satisfaire les besoins du territoire et impliquer des acteurs publics et privés nationaux, régionaux et locaux possédant une vaste expérience consolidée et des compétences capables de déterminer l’évolution des secteurs concernés. Dans le même temps, ils devront mener des actions de capitalisation visant à assurer une gestion systématique des connaissances acquises dans le cadre du programme.
Plus d’information et l’information originale disponibles ici.
Source de l'article UniMed