Translate

lundi 26 juillet 2010

Milan, futur siège du Centre méditerranéen de recherche sur les PME

Le premier Centre méditerranéen de recherche sur les petites et moyennes entreprises (PME) devrait bientôt voir le jour à Milan, dans le nord de l'Italie, avec l’objectif de renforcer le rôle de ces unités dans l’intégration économique méditerranéenne.
La création prochaine de ce Centre a été annoncée à l’occasion du Forum économique et financier pour la Méditerranée, qui s’est déroulé à la mi-juillet 2010 à Milan, en présence de nombreux ministres des pays méditerranéens. Les entreprises de petite et moyenne taille jouent un rôle économique et social de premier plan, à la fois par leur importance dans le tissu économique et par la création d’emplois qu’elles génèrent dans pratiquement tous les secteurs. Véritable moteur de l’activité économique, elles représentent globalement plus de 90% du tissu économique, avec quelques variantes selon les pays. De surcroît, les PME sont championnes en matière de création d’emplois, un rôle fortement apprécié en ces périodes de crise et d’aggravation des chiffres du chômage. En outre, la mise en place de ce centre qui bénéficie d’un franc soutien du gouvernement italien, s’inscrit en droite ligne des objectifs de l’Union pour la Méditerranée (UPM) tendant à asseoir les bases d’une véritable intégration méditerranéenne. La future création du Centre méditerranéen de recherche sur les PME tire aussi son importance de la crédibilité acquise par le Forum économique et financier pour la Méditerranée. Même s’il n’est encore qu’à sa deuxième année d’existence, le Forum de Milan a pu s’imposer par la qualité des institutions et des personnalités qui le fréquentent. Outre le premier ministre et des membres du gouvernement italien, le Forum a notamment accueilli en 2009, le président égyptien, le président de la Banque Européenne d'Investissement (BEI). En tout, plus de 2500 participants ont pris par à la première édition du Forum. L’édition 2010 n’a pas démenti les prévisions. Représentants de l’Union Européenne et des principales institutions financières internationales, économistes, chefs d’entreprises et du monde de la finance de plusieurs Pays de la Méditerranée et du Golfe, ont permis à ce Forum de ce projeter dans l’avenir, avec pour mot d’ordre : l’intégration économique en Méditerranée.
Par Julie Rafondriaka - lalettremed.com - le 26 juillet 2010

.

Aucun commentaire: