Translate

dimanche 30 janvier 2011

La Haute représentante de l’UE et le Président du PE préoccupés par la situation en Égypte

Catherine Ashton, la Haute représentante de l’UE aux affaires étrangères à la politique de sécurité et vice-Présidente de la Commission, a déploré les décès qui ont été signalés suite aux manifestations qui se déroulent actuellement en Égypte. Elle s’est dit également préoccupée par le nombre de victimes et d’arrestations et a appelé à la retenue et au respect des droits des citoyens.
Dans une déclaration écrite, elle indique : « Je déplore également le nombre élevé de blessés et d'arrestations, ainsi que l’usage de la violence. J’appelle toutes les parties à faire preuve de retenue et je demande aux autorités égyptiennes de libérer les personnes qui ont été arrêtées pour avoir pris part à des manifestations pacifiques. »
« La liberté d’expression et le droit à se réunir pacifiquement sont des droits fondamentaux de tout être humain, » a-t-elle ajouté, appelant «les autorités égyptiennes à pleinement respecter et protéger les droits de leurs citoyens à exprimer leurs aspirations politiques en prenant part à des manifestations pacifiques.Les voix qui s’élèvent pour demander le respect de leurs droits politiques, sociaux et économiques méritent toute l’attention des autorités. »
Pour sa part, Jerzy Buzek, Président du PE, s'est lui aussi dit inquiet par rapport à la situation en Égypte et a appelé toutes les parties à faire preuve de retenue « afin que les citoyens puissent exercer leurs droits et leurs libertés fondamentales dans la dignité, et formuler leurs espoirs sans qu'il n'y ait de nouvelles pertes de vies humaines. Les autorités égyptiennes ont aujourd’hui l’occasion unique de donner suite aux doléances du peuple égyptien. A eux d’épouser les aspirations légitimes du peuple – sur le plan social et politique – et de promouvoir ainsi davantage de liberté, de pluralisme et de démocratie. »
Il a rappelé que l’Égypte est « un proche voisin de l’UE et qu’elle sera toujours un partenaire important », soulignant à cet égard la volonté de l'UE « d'accompagner le pays sur la voie des réformes économiques, sociales et politiques. Nous travaillerons avec les autorités égyptiennes et veillerons à faire en sorte que la voix des citoyens soit entendue. »
Les deux hauts responsables européens ont adressé leurs condoléances aux proches et aux amis des victimes.

Source ENPI-InfoCentre - le 28 janvier 2011
.

Aucun commentaire: