Translate

samedi 23 août 2014

Projet Méditerranéen RESCP Post Rio+20 : Promotion de l’adoption des modèles de consommation et production durables (CPD) et d’utilisation rationnelle des ressources (URR) en Méditerranée

Le projet méditerranéen ReSCP Post Rio +20 vise à fournir un accès au financement pour les petites et moyennes entreprises (PME) en suivant les modèles de consommation et production durables (CPD) et d’utilisation rationnelle des ressources (URR) ainsi qu’à stimuler le développement des industries écologiques et de l’entrepreneuriat.



Pendant une période initiale de quatre ans, le projet vise à promouvoir activement l’adoption de modèles de consommation et production durables dans la région méditerranéenne, à travers une approche régionale globale abordant les différentes réalités et défis rencontrés par les pays méditerranéens. 
Plus concrètement, le projet vise à fournir un accès au financement pour les petites et moyennes entreprises (PME) en suivant les modèles de consommation et production durables (CPD) en Egypte, Jordanie, au Maroc et en Tunisie. De plus, il contribuera à stimuler le développement des industries écologiques et l’entrepreneuriat dans les Balkans occidentaux et en Turquie grâce à une assistance technique et des projets pilotes.

Les actions suivantes seront mises en œuvre en Égypte, Jordanie, au Maroc et en Tunisie :
  • Évaluation du marché concernant les possibilités d’utilisation rationnelle des ressources ;
  • Activités de concertation, formations et séminaires de renforcement des capacités afin de sensibiliser sur la CPD et les possibilités d’URR ;
  • Conception et mise en œuvre de nouveaux instruments financiers pour les entreprises adoptant les modèles de CPD/URR, ainsi que des programmes d’assistance technique pour soutenir ces instruments financiers.
En Turquie, Albanie, Bosnie-Herzégovine et au Monténégro, le projet comportera les actions suivantes :
  • Mise en œuvre de projets pilotes assurant l’utilisation rationnelle des ressources, de l’eau et de l’énergie dans les PME industrielles (MEDTEST II) ;
  • Formations et services consultatifs à destination des entrepreneurs verts ;
  • Programmes de renforcement des capacités sur la consommation et la production durables (CPD) et l’utilisation rationnelle des ressources (URR) pour les organisations de la société civile, les associations commerciales et de consommateurs, les universités, etc. ;
  • Information sur les enseignements tirés, les meilleures pratiques et les stratégies visant à reproduire ces pratiques, ainsi que sur les moyens de garantir la durabilité à long terme des initiatives pilotes de CPD/URR ;
  • Échange des meilleures pratiques entre les parties prenantes ainsi que visibilité et communication concernant l’impact de ces pratiques sur le terrain.
Le projet est promu par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), et l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), avec le soutien du Centre d’activités régionales pour la production propre du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PAM-CAR/PP/PNUE).

Par ailleurs, le projet de l’UpM vise à construire et appliquer plus largement l’expérience réussie de la méthodologie intégrée TEST et des activités de démonstration de l’ONUDI, de la méthodologie du Plan d’action pour la Méditerranée (PAM) du Centre d’activités régionales pour la consommation et la production durables du Programme des Nations Unies pour l’environnement (CPD/CAR_PNUE), d’un programme de formation et de soutien ad hoc pour les entrepreneurs verts et les parties prenantes locales, et de l’Initiative sur les ressources durables de la BERD.

Source de l'article Ufmsecretariat


Aucun commentaire: