Translate

mercredi 10 mars 2010

8ème réunion des ministres de l'Agriculture du Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM)

La disponibilité en eau est la question clé pour les agriculteurs de la Méditerranée à cause du changement climatique. Lors de la 8ème réunion des ministres de l'Agriculture du Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM), tenue à Istanbul, la ministre espagnole de l'environnement et des affaires rurales et maritimes, Elena Espinosa, a souligné l'importance de la mise en œuvre des politiques qui encouragent le secteur agricole à s'adapter au changement climatique.
La ministre a dit que la baisse de la disponibilité en eau a été l'une des principales conséquences du changement climatique pour l'agriculture des pays méditerranéens, et a souligné que l'eau est un élément essentiel pour améliorer la sécurité alimentaire, augmenter la productivité des cultures et promouvoir le développement économique des zones rurales. Elle a ajouté que les économies d'eau ne seraient pas suffisantes, et que la réutilisation des eaux usées et le dessalement, si possible, seraient nécessaires, soulignant la nécessité de continuer à explorer de nouvelles méthodes pour avoir ces ressources avec le moins possible d'énergie afin de réduire leurs coûts et leurs conséquences environnementales. Les débats de la réunion ont porté sur "Les effets du changement climatique sur la sécurité alimentaire et la sûreté alimentaire dans la région méditerranéenne et les mesures à prendre.
.

Aucun commentaire: