Translate

samedi 17 février 2018

Le Liban veut 4 milliards de dollars de prêts des banques européennes


Résultat de recherche d'images pour "drapeau Liban europe"La conférence sur le PIEE a été l’occasion pour plusieurs représentants de l’État libanais de dévoiler une partie du programme d’investissement du Liban qui sera présenté à la conférence du Cèdre, et chiffré à 16 milliards de dollars par le Premier ministre, Saad Hariri

« Nous avons identifié des institutions financières européennes comme (la banque allemande de développement) KfW et la BEI pour savoir quel est leur appétit pour le risque libanais, et les retours ont été positifs. De nombreuses institutions sont prêtes à monter à plusieurs millions de dollars », a déclaré Nadim Mounla, conseiller économique du Premier ministre. 

« Nous voulons atteindre 25 % du financement via ces institutions sur les dix prochaines années, soit 4 milliards de dollars », a-t-il ajouté. « Le Liban paie 7,5 % d’intérêts sur sa dette commerciale, un chiffre qui pourra baisser à 1,5 % (avec le PIEE). » Cette semaine, plusieurs sources ont indiqué à L’Orient-Le Jour que le Liban se dirige plutôt vers une enveloppe de « 5 à 8 milliards de dollars tout au plus ».

Le vice-président du Conseil, Ghassan Hasbani, a été plus sobre dans ses déclarations : « 27 ans après la fin de la guerre civile, notre environnement macroéconomique a été classé 133e sur 137 pays dans le dernier Indice global de compétitivité (NDLR : Global Competitiveness Index publié par le Forum économique mondial). (…) 

Nous ne pouvons pas bénéficier d’investissements si nous n’éliminons pas la corruption, le deuxième facteur le plus problématique pour les affaires au Liban après la stabilité gouvernementale. »

Source de l'article l'Orient le Jour

Aucun commentaire: