Translate

mardi 27 février 2018

Le plan d’investissement de l’UE pour la croissance économique et le développement durable dévoilé à Beyrouth

Résultat de recherche d'images pour "Liban Europe"

Lors d’une conférence organisée à Beyrouth, l’Union européenne a dévoilé aujourd’hui un ambitieux plan d’investissement extérieur (PIE), qui vise à stimuler les investissements et à soutenir un développement plus inclusif et durable dans le voisinage européen et en Afrique.

« Le plan d’investissement extérieur est plus qu’un simple instrument de financement de l’Union européenne. Sa présentation aujourd’hui à Beyrouth est un signal très fort de la confiance que l’UE accorde au potentiel de ce pays », a déclaré l’Ambassadrice Christina Lassen dans ses remarques liminaires. « En outre, cela prouve que nous soutenons le Liban sur la voie d’une croissance économique durable et, enfin, que nous appuyons les efforts déployés pour répondre aux demandes des citoyens libanais en matière de débouchés économiques et de création d’emplois », a-t-elle ajouté.

La conférence a présenté le PIE aux secteurs privé et public. Les participants ont discuté des défis et du potentiel de certains des secteurs qui seront initialement couverts par le PIE. Il s’agit des secteurs de l’énergie et de la connectivité durables, des PME, de l’agriculture, des villes durables et de la numérisation. La conférence a été ouverte par l’Ambassadrice Lassen, le Vice-Premier ministre, Ghassan Hasbani, et le conseiller économique du cabinet du Premier Ministre, Nadim Munla. M. Michael Koehler, directeur de la direction Voisinage Sud à la Commission européenne, et Mme Flavia Palanza, directrice de la Banque européenne d’investissement pour les pays voisins, ont présenté les principales caractéristiques et innovations du PIE.

Par le biais du PIE, l’UE soutiendra directement les secteurs public et privé libanais et la croissance économique qui s’ensuivra, en améliorant l’accès au financement, mais aussi en permettant aux entreprises d’investir dans des projets d’infrastructure, en partenariat avec le gouvernement et les autorités financières. Le dialogue avec le secteur privé libanais jouera donc un rôle essentiel pour aider l’UE à identifier les obstacles aux investissements qui pourront ensuite être levés par divers moyens de soutien.

Le PIE vise à mobiliser un volume important d’investissements (en particulier en provenance du secteur privé) pour concrétiser le développement économique et social dans les pays partenaires de l’UE. Il dépend de l’amélioration du climat des affaires et de l’investissement dans ces pays, et repose donc sur une coopération étroite avec les institutions financières désignées et un dialogue renforcé. Afin de préparer le terrain au PIE, l’UE s’engage dans un dialogue renforcé avec ses partenaires, en particulier les milieux d’affaires, dans toute la région du voisinage. Au titre du PIE, l’UE devrait mobiliser une contribution de 4,1 milliards d’euros qui permettra de lever jusqu’à 44 milliards d’euros d’investissements auprès des secteurs public et privé entre 2017 et 2020.

Pour en savoir plus
Délégation de l’UE au Liban - Site internet

Également disponible en

Aucun commentaire: