Translate

dimanche 4 septembre 2011

La nouvelle route de la soie : une voie pour rattraper l’occident

Les fonds souverains du Moyen-Orient suivent les anciennes routes qu’ont suivi les marchands arabes de l’Afrique du Nord, en passant par l’Inde, l’Indonésie et la Chine. La renaissance économique du monde arabe est déjà en marche.
« Le monde arabe s’éveille . À Dubaï, les gratte-ciel se pressent contre la ligne d’horizon. Des banques étrangères ouvrent des succursales dans les quartiers d’affaires des villes syriennes. Mais le monde arabe ne s’éveille pas seul. La Chine aussi est en pleine expansion » explique Ben Simpfendorfer dans son ouvrage prophétique : « La route de la soie ». Cette économiste qui intervient dans les colonnes du Financial Times et du Heraled tribune et qui a travaillé pour JP Morgan à vecu à Beijing, Beyrouth, et Damas. Ben Simpfendorfer est sans doute un des meilleurs spécialiste des mutations en cours dans les pays arabes.
Dans son ouvrage, il analyse comment la réorganisation des flux commerciaux par les acheteurs arabes explique en partie la rapidité avec laquelle la Chine rattrape son retard sur l’occident. Le formidable développement de la Chine entraine inéluctablement celui des pays arabes. Le total des exportations chinoises vers le monde arabe atteignait 6 milliards de dollars en 2001. Aujourd’hui il est de 48 milliards, presque qu’autant avec les États unis. Dubai se trouve au trouve au carrefour de l’Asie, du Moyen orient et de l’Afrique. L’émirat récolte déjà les profits du développement des flux commerciaux entre ces trois régions, prévoit désormais une expansion prodigieuse.

La compagnie aérienne Emirates est un bon indicateur pour mesurer l’impact des échanges entre le monde arabe et la Chine. En 2008, cette compagnie a commandé 58 Airbus A380. De son côté Dubaï prévoit la construction de la plus grande plateforme aérienne du monde pour le transport du fret et de passagers. L’aéroport Al Maktoum pourra accueillir un trafic de 120 millions de passagers par an.

Ces deux grandes régions Asie et Moyen Orient comment à se tourner vers les pays émergents. La crise économique qui a ralenti la croissance en occident n’a fait qu’accélérer le rythme des mutations.

Seuls les pays arabes sont capables de répondre aux besoins énergétiques de la Chine. Il est donc inévitable que la Chine cherche a se rapprocher des pays producteurs de pétrole.

L’enrichissement spectaculaire du monde arabe s’explique pour trois raisons : la hausse du prix pétrole, l’expansion de la Chine, et la consommation des ménages occidentaux. Cette évolution ne s’arrêtera pas.
La rédaction France-moyenorient.com
http://france-moyenorient.com/spip.php?article6524

Aucun commentaire: