Translate

vendredi 23 septembre 2011

Sept Off présente Passe–[Ports] Méditerranéens

Sept Off présente Passe–[Ports] Méditerranéens
Après « Errances » en 2010, le Sept Off s’approprie véritablement son identité méditerranéenne en signant son édition 2011 : Passe – [Ports] Méditerranéens.
Le Festival de la Photographie méditerranéenne, Édition 2011 #13, du 23 septembre au 23 octobre 2011

Depuis 13 ans, le Sept off oeuvre à la promotion de la photographie régionale. Il organise chaque automne la grande fête de la photographie : de Gênes à Marseille, sur le littoral ou dans les villages de l’arrière-pays, le Sept off a présenté le travail de jeunes photographes prometteurs ou d’artistes reconnus dans une trentaine d’espaces culturels dédiés à l’image mais aussi dans des lieux parfois inattendus, affirmant constamment sa vocation à faire de la Photographie un médium accessible à tous les publics, favorisant échanges et rencontres autour d’expositions, projections, conférences, croisements artistiques.
Cette année, le Sept Off se tourne vers l’horizon méditerranéen avec pour port d’attache Nice et pour destination le bassin de la mer Méditerranée, ses ports, ses cultures, ses habitants et les préoccupations communes qui les relient.

Une édition axée sur l’échange et la pluri-culturalité
Passe – [Ports] méditerranéens offre de multiples déclinaisons au regard de nos photographes. Il s’agit avant tout d’un regard d’auteur, plutôt que d’illustrateur, à la fois personnel et tourné vers l’autre. La notion d’échange est primordiale, c’est le fil conducteur qui doit permettre à des artistes venant d’autres pays méditerranéens de venir exposer à Nice, mais également de présenter des expositions régionales dans ces pays.
Préoccupations communes (écologie, migration, vie quotidienne…) ou différences culturelles, sont les thématiques sous-jacentes que nous aimerions présenter au public.
Par le partage ou la différence, le Sept off veut faire rayonner la photographie à partir de Nice, à travers l’échange, le voyage et l’hospitalité pour ébaucher l’identité ou plutôt, les multiples identités méditerranéennes.
Photographes et plasticiens vont porter un double regard, jouer de connivences et de contrastes dans des lieux différents ou partagés. Cette édition 2011 présentera une trentaine de photographes et sera inaugurée le 23 septembre au Pôle Universitaire St Jean d’Angély.

Le Festival de la photographie méditerranéenne
Organisé depuis treize années par l’association du Sept Off, entièrement basée sur une structure associative loi 1901. Créé en 1999 sous la présidence Robert Matthey, Jean-Claude Fraicher (directeur artistique) et Laurent Colonna, photographes niçois. Le Sept-off a été conçu comme le pendant « off » du « Septembre de la photo » organisé par le Théâtre de la photographie et de l’image depuis 1988.

Objectifs et Publics visés
L’objectif principal de l’association est d’enrichir le programme officiel en donnant à voir la création photographique régionale dans toute sa diversité, avec la liberté d’une structure légère qui peut investir des lieux inattendus : aller dans les villages, les friches culturelles, les ateliers, les échoppes, les caves, les murs et les cours... touchant par là, un public averti et/ou lambda, qui peut se laisser émouvoir au détour d’une image et s’approprier la vision, la passion du photographe. Le Sept Off a la volonté persistante d’affirmer la photographie comme étant un médium accessible à tout public, en favorisant les échanges et les rencontres autour d’expositions, de projections, de conférences et de débats. Et pour répondre pleinement à cette démocratisation de la photographie le Sept Off
organise depuis 2006 le Marathon photo de Nice qui rassemble chaque année jusqu’à 200participants.
Le programme complet de l’édition 2011 sur www.septoff.org

Aucun commentaire: