Translate

dimanche 8 juin 2014

Le Maroc hausse le ton à propos de l’accès des fruits et légumes au marché européen

Usant d’un style qui se veut diplomatique, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime a réitéré, dans un communiqué rendu public jeudi, la demande qu’il a adressée à l’Union européenne (UE) de «contourner la situation de blocage» dans le dossier des exportations des fruits et légumes marocains «dans les plus brefs délais».

Le Maroc hausse le ton  à propos de l’accès des fruits et légumes au marché européenUn communiqué, parvenu à Libé, indique que le département de l'Agriculture a soumis, lors de ces discussions, une proposition équilibrée en conformité avec la réglementation européenne. 
Le Maroc a, donc, voulu «trouver une sortie de crise dans le dossier des exportations des fruits et légumes marocains», sans pour autant aller dans le sens des souhaits de l’UE. Selon ledit communiqué, «la situation actuelle engendre un manque de visibilité pour les professionnels marocains et remet en question les fondamentaux des relations commerciales liant les deux parties dans le secteur agricole».

Le ministère a, donc, appelé l'UE à respecter ses engagements consignés dans les accords et traités signés avec le Maroc.
Sur le même registre, il a également adressé un appel à la Commission européenne qui doit, selon lui, prendre ses responsabilités dans ce dossier dans les plus brefs délais.
Rappelons que, dans une action en parfaite contradiction avec les dispositions de l’Accord d’association liant le Maroc à l’Union européenne (UE), la commission de l’agriculture au sein du Parlement européen avait adopté, le lundi 7 avril, une proposition de règlement (un acte délégué) portant sur la réforme de l’organisation commune des marchés des produits agricoles, qui prévoit la modification du régime des prix d’accès des fruits et légumes marocains aux marchés européens, qui a été adopté quelques jours plus tard. 

Par Mohammed Taleb - Source de l'article Libération Maroc



Aucun commentaire: