Translate

samedi 21 mars 2009

La situation au Proche-Orient au centre des débats de la plénière de l'APEM

L'Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne (APEM) apporte son soutien à l'initiative de paix arabe et aux efforts en vue d'une réconciliation inter-palestinienne: telle est la teneur d'une recommandation adressée aux ministres de l'Union pour la Méditerranée (UpM) et adoptée lors de la plénière de l'APEM, qui s'est déroulée du 15 au 17 mars.
Les parlementaires ont par ailleurs demandé le gel de toutes les activités de colonisation et lancé un nouvel appel à la libération des membres du Conseil législatif palestinien ainsi qu'à celle du soldat Gilad Shalit, apprend-on dans un communiqué de presse.
Concernant la guerre à Gaza, les parlementaires estiment que les violations du droit international humanitaire, ainsi que l'utilisation, dans les zones civiles, d'armes interdites devraient faire l'objet d'une enquête indépendante, et demandent à Israël d'assumer ses responsabilités et d'apporter sa contribution à la reconstruction de Gaza. Cette recommandation a été adoptée à l'unanimité, à l'exception du représentant de la Knesset israélienne, qui a voté contre.L'Assemblée a aussi adopté des recommandations sur l'économie, sur l'énergie et sur la situation des femmes, recommandations qui avaient été préparées par les commissions respectives. Par ailleurs, l'APEM a voté des recommandations sur le Plan solaire méditerranéen, un des projets-phares de l'UpM, qui vise à accroître l'utilisation des énergies renouvelables dans la région, ainsi que des recommandations sur le lien entre femmes, développement, paix et sécurité en Méditerranée.
La Jordanie à la tête de l'APEM
Abdel Hadi al-Majali, président du Parlement jordanien, a pris les rênes de l'Assemblée pour une année, jusqu'en mars 2010. «Nous espérons que 2009 sera l'année des solutions pour le Moyen-Orient», a-t-il déclaré.En conclusion de la session plénière à Bruxelles, Hans-Gert Pöttering, président sortant de l'APEM et actuel président du Parlement européen, a annoncé qu'il avait été invité au Sommet annuel des chefs d'État et de gouvernement de la Ligue des États arabes (30 et 31 mars).
De son côté, le bureau du président du PE a publié un communiqué de presse récapitulant les événements et les activités qui ont marqué la période où M. Pöttering a présidé l'APEM, concernant notamment le processus de paix au Proche-Orient, la Semaine arabe organisée au PE, la tenue de la première réunion EuroMedScola à l'intention des lycéens ainsi que des événements institutionnels.

De nouveaux membres pour l'APEM
Entre-temps, l'Albanie, la Mauritanie et le Maroc ont été accueillis comme nouveaux membres de l'APEM. La Mauritanie, qui aura dix représentants, sera considérée comme faisant partie de la délégation de la rive sud de la Méditerranée. L'Albanie, Monaco, la Bosnie-et-Herzégovine, la Croatie et le Monténégro, qui ont vocation à rejoindre l'APEM, auront deux sièges chacun et seront comptabilisés comme pays de la rive nord de la Méditerranée. Le nombre total de membres de l'APEM passera ainsi de 260 à 280.
L'APEM et l'UpM
Par ailleurs, en réponse au député européen Rodi Kratsa, qui a réitéré une requête de l'APEM d'être observateur à tous les stades d'élaboration des politiques de l'UE relatives à la Méditerranée, Bernard Kouchner, ministre français des affaires étrangères, s'est déclaré favorable à l'octroi, à l'assemblée, du statut d'observateur dans les instances exécutives de l'UpM. Cette annonce a été faite lors d'une réunion extraordinaire de la commission des affaires politiques de l'APEM.
EuromedInfoCentre - le 18 mars 2009
Communiqué de presse
Président du PE – communiqué de presse
Site web de l'APEM

Aucun commentaire: