Translate

dimanche 18 décembre 2011

Méditerranée - La Fondation européenne pour la formation (ETF) a lancé un nouveau programme qui vise à améliorer l’insertion professionnelle des jeune

La Fondation européenne pour la formation (ETF) a lancé un nouveau programme qui vise à améliorer l’insertion professionnelle des jeunes en Algérie. Ce programme, financé à hauteur de 23,5 millions d’euros, devrait démarrer début 2012.
« Le nouveau programme utilisera les institutions et mesures existantes et en identifiera de nouvelles afin de promouvoir l'employabilité des jeunes et de les aider à entrer sur le marché de l'emploi, » a expliqué Gérard Mayen, expert auprès de l'ETF, dans un communiqué de presse.

Au titre de ce nouveau programme, conçu à la demande de la Délégation de l’UE en Algérie, l'ETF fournira le soutien technique nécessaire pour améliorer l'insertion professionnelle des jeunes Algériens.Le Programme d’appui Jeunesse-Emploi, approuvé en novembre par la Commission européenne, doit démarrer au début de l'année prochaine.

Le programme, qui vise à appuyer l'élaboration et la mise en œuvre de politiques nationales pour promouvoir l'emploi des jeunes en Algérie, sera déployé dans quatre régions (willayas), rurales et urbaines. Il contribuera à renforcer les capacités des acteurs chargés de la mise en œuvre de la politique de la jeunesse en renforçant les synergies intersectorielles et améliorera la coordination des diverses mesures d'emploi en faveur des jeunes (éducation et formation, initiatives de microcrédit, soutien à l'emploi indépendant et aide aux diplômés au chômage).

Mettant en avant ce nouvel aspect du programme, M. Mayen a déclaré : « Il s’agit du premier programme de la région du Sud de la Méditerranée basé sur l’idée d’« interinstitutionnalité », avant d’ajouter : « l'idée n'est pas de soutenir un seul ministère mais bien différents partenaires, comme le ministère de la jeunesse, le ministère de l'enseignement et de la formation professionnels, le ministère de l’emploi, les partenaires sociaux, etc. »

En Algérie comme dans d’autres pays d’Afrique du Nord, le chômage des jeunes est l’un des principaux problèmes sociaux. Les mois de 35 ans représentent en effet 75% de la population. Ce nouveau programme, financé avec le soutien de l’UE, constitue un élément de la réponse de la Commission aux aspirations des citoyens et des pays d’Afrique du Nord, telle qu’elle a été décrite dans sa communication « Un partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée avec le Sud de la Méditerranée ».

M. Mayen a également souligné le rôle de l’ETF dans ce processus : « Ce programme offre également à l'ETF une réelle chance de continuer à travailler concrètement dans le pays.Nous espérons ainsi intégrer l’Algérie dans la seconde phase du Processus de Turin, en 2012. »

La Fondation européenne pour la formation est une agence créée par l'Union européenne qui vise à contribuer au développement des systèmes d'éducation et de formation de ses pays partenaires européens.Dotée d'un budget annuel de 18 millions d'euros, sa mission consiste à aider les pays en développement et en phase de transition à exploiter le potentiel de leurs ressources humaines par le biais de réformes dans les secteurs de l’éducation, de la formation et de l’emploi, dans le cadre de la politique de relations extérieures de l’UE.
Par ENPI Info Centre

Pour en savoir plus
- Communiqué de presse
http://www.etf.europa.eu/web.nsf/pages/Algeria_ETF_helps_make_new_EU_programme_success_EN

- Fondation européenne pour la formation
http://www.etf.europa.eu/web.nsf/pages/Home_EN?OpenDocument

Aucun commentaire: