Translate

mercredi 11 janvier 2012

Les solutions pour éviter l'ensablement du projet solaire européen Desertec

En six heures, les déserts reçoivent l'énergie solaire équivalente à la consommation annuelle humaine. C'est ce mirage qui aimante depuis presque dix ans le projet européen Desertec, 100 GW produits par 1.500 centrales solaires thermiques à concentration (RT) dans le nord de l'Afrique.
Face aux difficultés rencontrées, BearingPoint propose diverses solutions. Au-delà de la mise en place d'une réglementation cohérente entre les deux rives de la Méditerranée, l'étude recommande d'impliquer plus d'entreprises africaines, trop marginalisées par les Européens.
Le projet gagnera aussi au lancement d'un marché européen parallèle de l'électricité verte avec création de réseaux haute tension en courant continu. Pour garantir une rentabilité de 15 % et attirer les investisseurs privés sur les 350 milliards d'euros nécessaires, un tarif d'achat sera indispensable.
Autre chantier, de nouvelles technologies devront être testées pour abaisser le coût des systèmes actuels, déjà fiables.
Dernier défi, la réduction de la consommation d'eau des systèmes à concentration, vitale en zone désertique.
Par Matthieu Quiret - LesEchos.fr

Aucun commentaire: