Translate

dimanche 20 octobre 2013

2ème réunion annuelle du projet MEDINA relatif aux systèmes de surveillance marine et côtière en Afrique du Nord

Organisée par l'Université Ca' Foscari de Venise (Italie) et l'UICN Med (Malaga, Espagne), à Marrakech (Maroc) du 1er au 3 octobre 2013, la 2ème réunion annuelle de MEDINA a rassemblé la plupart des partenaires du projet, ainsi que le Plan Bleu et le CAR/PAP en tant que membres du Conseil consultatif pour apporter leurs commentaires sur les résultats préliminaires (état d'avancement) et sur les prochaines étapes et évènements à venir au cours de la dernière année du projet.
MEDINA (Marine Ecosystem Dynamics and Indicators for North Africa) est un projet de 3 ans financé par l'Union européenne (7ème Programme Cadre Recherche et Développement) qui a pour objectif de renforcer les capacités des pays d'Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Egypte) dans le domaine de la surveillance des écosystèmes marins et côtiers. En tenant compte des politiques environnementales européennes et méditerranéennes, ce projet vise à définir des lignes directrices et des outils pour surveiller les écosystèmes côtiers et marins d'Afrique du Nord à travers l'intégration d'outils développés par GEOSS (Group on Earth Observation System of Systems). 
Plusieurs valeurs ajoutées ont été relevées par les membres du Conseil consultatif, notamment : 
  • MEDINA est un des rares projets européens qui se concentre sur ​​l'Afrique du Nord et qui permet de développer des regards croisés entre les pays, en profitant également du travail réalisé à l'échelle des cas pilotes (lagune de Nador au Maroc, baie de Bejaia en Algérie, golfe de Gabès en Tunisie, golfe de Syrte en Libye et lac Burulus en Egypte). MEDINA contribue ainsi à la définition de méthodologies et d'indicateurs communs pour les pays d'Afrique du Nord.
  • MEDINA propose une évaluation infrarégionale des cadres juridiques et des systèmes de surveillance de l'environnement marin et côtier, à travers un aperçu général en Afrique du Nord et des zooms sur les cas pilotes.
  • Fortement lié au projet PEGASO visant à accompagner le Protocole GIZC en Méditerranée, MEDINA devrait renforcer l'approche PEGASO dans les Pays du Sud et de l'Est de la Méditerranée (PSEM), en particulier dans les pays où il n'y a pas encore de Sites d'application collaborative (CASES)(Algérie, Tunisie, Libye) ; MEDINA apporte ainsi un appui à la gestion intégrée des zones côtières (GIZC) dans les pays d'Afrique du Nord. 
  • Compte tenu de la portée du projet, MEDINA tente d'établir des liens avec l'initiative "Approche Ecosystémique / Ecosystem Approach" (EcAp) développée par le Plan d'Action pour la Méditerranée. MEDINA a la capacité d'accompagner le processus EcAp en fournissant des résultats scientifiques pour combler certaines lacunes identifiées. MEDINA développe des outils et des résultats d'intérêt pour EcAp, en particulier pour les objectifs écologiques liés à la biodiversité, l'eutrophisation et les contaminants. En améliorant la collaboration avec la famille de la Convention de Barcelone, la communauté scientifique de MEDINA devrait être plus à même de tenir compte des besoins des décideurs. 
Enfin, MEDINA prépare des ateliers locaux de renforcement des capacités prometteurs dans les cas pilotes, avec pour principaux objectifs de :
  • Présenter les méthodes et les résultats aux parties prenantes et utilisateurs locaux et nationaux; 
  • Entrainer les utilisateurs sur les outils techniques (transfert d'informations et de connaissances afin de mieux utiliser les outils développés par le projet : enjeu d'appropriation);
  • Partager des principes de base sur le processus relatif à la GIZC et les politiques environnementales au niveau régional (volet sensibilisation/prise de conscience).
Source de l'article le Plan Bleu

Aucun commentaire: