Translate

mardi 2 août 2011

L’Ocemo, think tank d’experts en Méditerranée, donne la parole aux jeunes

La conférence inaugurale de l’Office de coopération économique pour la Méditerranée et l’Orient (Ocemo), axée sur la jeunesse et ses aspirations, s’est tenue le 8 juillet à l’Ecole de la deuxième chance à Marseille.
Saluée par Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat au commerce extérieur, elle a été introduite par ses deux co-présidents, Philippe de Fontaine Vive, président de la Banque européenne d’investissement (BEI) et Kemal Dervis, ancien ministre turc de l’économie et ancien administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et actuellement directeur de la Brookings Institution.

60 jeunes francophones issus de 20 pays, dont plusieurs pays du sud méditerranéen, participaient à cette session d’échanges et d’action centrée sur les thèmes de la formation, l’emploi, l’organisation démocratique et économique de la société.

L’Ocemo se veut être à l’écoute des jeunes afin d’impulser des actions en adéquation avec leurs aspirations. Cette session s’inscrit dans le prolongement du rôle primordial joué par la jeunesse lors du Printemps arabe, et a confronté les attentes des jeunes aux discours et analyses d’experts, de décideurs et acteurs publics. Elle a été clôturée par Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat au commerce extérieur.
Pascale Chabrillat, responsable du service Méditerranée à la direction des affaires internationales de la Caisse des Dépôts, dirigée Laurent Vigier, a été nommée au poste de directrice générale de l’Ocemo à partir du 1er septembre 2011.
*************************
L’Ocemo, créé en novembre 2010 et soutenu par la Caisse des Dépôts, la Ville de Marseille et la Chambre de commerce Marseille-Provence, a comme objectif de fédérer les sociétés civiles que constituent les jeunes, les chercheurs, les universitaires, les chefs d’entreprises, par une action concrète, efficace, indépendante. Il axe ses activités sur le renouveau du développement économique et social, et l’intégration des acteurs mondiaux dans l’écosystème méditerranéen. Il s’appuie sur ses réseaux, tel que le Forum euroméditerranéen des instituts de sciences économiques (Femise) et Anima Investment Network, les réseaux des Ecoles et des Chambres de commerce et d’industrie de Marseille Provence.
Source Caisse des Dépôts - le 13 juillet 2011
http://www.caissedesdepots.fr/actualite/toutes-les-actualites/toutes-les-actualites-hors-menu/locemo-think-tank-dexperts-en-mediterranee-donne-la-parole-aux-jeunes.html




Aucun commentaire: