Translate

jeudi 13 mai 2010

Le Plan solaire méditerranéen : un « étendard en matière de coopération » avec le sud de la Méditerranée

Lors d’une conférence de presse majeure sur le Plan solaire méditerranéen à Valencia, le commissaire européen chargé de l’énergie, Gunther Oettinger, a déclaré que le développement social et économique des pays du sud de la Méditerranée requiert des énergies propres. Il a également mis en avant le soutien de la Commission européenne au Plan solaire, véritable « étendard en matière de coopération » avec le sud de la Méditerranée.
Dans un message enregistré qui a été diffusé au cours de la conférence, M. Oettinger a insisté sur le fait que la priorité doit être donnée aux projets pilotes « concrets » qui démarreront dans les 2 ou 3 prochaines années pour mettre en marche le développement des sources renouvelables dans le bassin méditerranéen et en Afrique.
Le directeur général adjoint de la direction générale de l’énergie de la Commission européenne, Fabrizio Barbaso, a approfondi sur le thème du soutien de cet organisme au processus de développement des énergies renouvelables et souligné le « besoin commun » d’initier des projets d’association sur les deux rives de la Méditerranée.
M. Barbaso a déclaré que l’accent devait être mis sur la récupération des coûts et que les subventions pour les combustibles fossiles devaient être progressivement éliminées. Il a enfin fait référence à l'importance de la « prévisibilité » pour les investisseurs et à la clarté du cadre réglementaire et il a indiqué, en ce sens, que les pays devaient se rapprocher du cadre de réglementation de l’Union européenne.
Le secrétaire d’État espagnol en charge de l’énergie, Pedro Marín, a affirmé que ce plan « peut et doit représenter » un pas en avant dans la politique de coopération en matière d’énergie, mais aussi dans de nombreux autres domaines. Il a ajouté que le développement des énergies renouvelables dans la Méditerranée intensifiera l’activité économique, la création d’emplois et de revenus, et peut, à moyen terme, faire de cette région un endroit de référence au niveau mondial.
Le Plan solaire méditerranéen a pour objectif d'aider la région méditerranéenne et l'Union européenne à relever les grands défis de l’énergie et du climat qui les attendent au cours des prochaines décennies. Il s’agit d’une des six initiatives majeures de l’Union pour la Méditerranée (UpM) lancée à Paris, le 13 juillet 2008.
Le Plan est assorti de deux objectifs complémentaires : développer une puissance de 20 GW en capacités de production d’énergies renouvelables et réaliser des économies d’énergie significatives dans le pourtour méditerranéen d’ici 2020, les efforts se concentrant donc à la fois sur l'offre et sur la demande.
Source - ENPI.Infocentre.eu - le 12 mai 2010
.

Aucun commentaire: