Translate

vendredi 12 novembre 2010

L’Union Européenne et les pays méditerranéens renforcent leur partenariat commercial

La Zone euro-méditerranéenne de libre-échange était à l’ordre du jour d’une réunion rassemblant le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, et les ministres du Commerce de l’Union pour la Méditerranée (UpM) aujourd'hui à Bruxelles.
Selon un communiqué de presse, les participants ont également examiné comment améliorer l’intégration économique et stimuler les échanges et les investissements euro-méditerranéens. La Conférence a également proclamé le lancement officiel de la version arabe de l'Export Helpdesk de l'UE.
« Depuis 1995, nous avons accompli des progrès significatifs dans le renforcement des relations commerciales dans la région euro-méditerranéenne », a déclaré le commissaire Karel de Gucht. « L’UE demeure résolue à suivre un programme ambitieux visant à stimuler la croissance et la prospérité sur les deux rives de la Méditerranée.
Je profite également de cette occasion pour vous annoncer le lancement de la version arabe de l'Export Helpdesk. Il s’agit là d’une étape importante qui nous permettra de répondre aux besoins des opérateurs économiques de la région. »
Co-présidée par l’Égypte, la France, la Belgique (qui préside actuellement le Conseil de l'UE) et la Commission européenne, la conférence a souligné l’importance de poursuivre un agenda commun et ambitieux au-delà de 2010.
Les ministres ont également approuvé l’adoption de mesures visant à faciliter l'accès des produits palestiniens aux marchés euro-méditerranéens.

Parmi ces mesures, citons une proposition (en cours d’élaboration) de la Commission européenne qui viserait à supprimer les droits de douane et les quotas pour tous les produits palestiniens, l’éventuelle accession de l'Autorité palestinienne à l'Accord d'Agadir, et le renforcement de l'administration palestinienne dans le domaine du commerce.
En outre, les ministres ont également fixé les priorités conjointes pour l’année 2011. Ils ont ainsi décidé de se concentrer sur les initiatives pouvant rapprocher le partenariat des opérateurs économiques, telles que le mécanisme de facilitation des échanges et d’investissement qui vise à fournir des informations centralisées sur les flux commerciaux et d’investissement, les réglementations et les conditions dans la région euro-méditerranéenne. Autre priorité conjointe : la lutte contre le piratage et la contrefaçon.
En marge de la conférence ministérielle, le commissaire Karel De Gucht et le ministre Steven Vanackere ont également signé des protocoles bilatéraux donnant naissance à un mécanisme qui permettra une résolution plus efficace des litiges commerciaux survenant entre l'UE et l'Égypte ou entre l'UE et le Liban.
L’objectif principal du partenariat commercial est de créer une zone euro-méditerranéenne de libre échange intégrée, qui aille au-delà des échanges de biens et de services de base et qui vise à libéraliser de manière substantielle les échanges entre l’UE et les pays du Sud de la Méditerranée (Nord-Sud), et entre les pays du Sud de la Méditerranée eux-mêmes (Sud-Sud).
L’UE est le premier partenaire commercial de la région puisqu’elle couvre plus de 40% de ses échanges totaux. En 2009, les échanges des biens entre l'UE et les pays du Sud de la Méditerranée ont engendré près de 200 milliards d'euros.
L’Export Helpdesk est un service en ligne de la Commission qui vise à faciliter l'accès des pays en développement au marché de l'UE. Ce service fournit des informations appropriées aux exportateurs intéressés à approvisionner le marché de l'UE.

Des règles d’étiquetage aux droits à l’importation, l’Export Helpdesk offre des informations gratuites et disponibles en cinq langues : en anglais, français, espagnol, portugais et désormais en arabe aussi. En 2009, la base de données avait été consultée près de 200.000 fois par les pays du Sud de la Méditerranée.
Par ENPI Info Centre - le 11 novembre 2010

Aucun commentaire: