Translate

dimanche 10 mars 2019

Tlemcen: Projet d’une route de l’olivier pour développer le tourisme rural


L’antenne de Tlemcen du Programme d’actions pilotes pour le développement agricole et rural en Algérie (PAP-ENPARD) envisage la création d’une « Route de l’olivier » pour développer le tourisme rural, a révélé dimanche son responsable.

Plusieurs partenaires de la société civile et des institutions ayant un lien direct avec le tourisme, l’artisanat, la formation et autres sont associés à ce projet, qui doit couvrir la daïra de Sabra, en allant vers Beni Bahdel (Beni Snous), une zone réputée pour ses oliviers et son huile d’olive, soit un circuit d’une longueur de 65 km, a indiqué la même source, citée par l’APS.

Le projet a fait récemment l’objet d’une rencontre ayant regroupé ses initiateurs et les différents partenaires ayant un lien avec le programme, a précisé le responsable du PAP-ENPARD Tlemcen, Réda Allal.

Les participants à cette rencontre, très emballés par l’idée de développer ce créneau pouvant avoir des retombées économiques considérables sur les habitants de ces régions rurales, ont mis l’accent sur la nécessité de prolonger le circuit vers d’autres régions comme Tafesra , Aïn Ghoraba et Sebdou et de créer un circuit touristique en boucle devant relier cette route de l’olivier et la ville de Tlemcen.

La réflexion engagée par tous les partenaires (associations, agriculteurs, agences de voyage et de tourisme et autres ) propose le développement des sports de plaisance au niveau du barrage de Beni Bahdel et la rénovation des divers sites historiques de la région, en plus de l’intégration de la dimension environnementale pour préserver cette région de toutes sortes de dégradation, a ajouté le responsable.

Le développement de la formule d’hébergement chez l’habitant est plus que nécessaire dans ce genre de tourisme, a-t-on relevé, d’ou la nécessité d’organiser des journées d’information sur ce thème, outre la vulgarisation de la règlementation en vigueur pour ce type de tourisme.

La valorisation des métiers traditionnels réputés dans ces régions, tels que la poterie, la gastronomie traditionnelle, l’huile d’olive et autres, est plus qu’indispensable pour le succès de ce projet touristique, initié par PAP ENPARD Tlemcen.

M.Allal a expliqué que l’implication des communes, concernées par ce projet et également celle du parc national de Tlemcen, est importante dans la mesure ou certaines conditions doivent être réunies comme la propreté des villages, la réalisation d’aires de stationnement et de détente, l’installation de panneaux de signalisation et l’ouverture de boutiques de vente de produits du terroir .

Pour la gestion de ce projet, la réflexion engagée propose la mise en place d’un comité de suivi et la création d’une association « Route de l’olivier », a souligné le même responsable.

Le programme d’actions pilotes pour le développement agricole et rural en Algérie (PAP ENPARD) s’inscrit, rappelle-t-on, dans le cadre de l’initiative européenne Enpard, qui a pour vocation de soutenir les pays du voisinage en matière de politiques agricoles et rurales.

Source de l'article Alg24

Aucun commentaire: