Translate

samedi 18 avril 2009

La Tunisie exportera de l'énergie verte vers l'Europe

Le projet d'interconnexion électrique sous-marine réalisé dans le cadre du projet ELMED entre la Tunisie et l'Italie a été presenté à l'occasion d'une une table ronde sur « le rôle de l'interconnexion électrique tuniso-italienne dans le développement des énergies renouvelables » et qui fut organisée par le Centre Méditerranéen des Energies renouvelables (MEDREC).
Ce projet d'une capacité de 1000 MW, sera également accessible aux opérateurs privés, désireux d'exporter de l'électricité verte vers l'Europe et ce, jusqu'à hauteur de 200 MW, soit 20% de la capacité totale du projet.
Ce projet vient à point nommé pour inciter les acteurs économiques à exporter l'électricité d'autant plus que la Tunisie vient d'amender (décembre 2008) le cadre réglementaire et incitatif à la maîtrise de l'énergie afin de légaliser l'autoproduction électrique par les énergies renouvelables et par la cogénération.
Cette logique qui va dans le sens du programme quadriennal (2008-2011) pour la maîtrise de l'énergie dont l'objectif est de réduire la demande d'énergie primaire de 20% à l'échéance 2011, pourra être renforcé par une bonne intégration de la Tunisie au réseau de connexion électrique européen.
Sur ce plan, M.Corrado Clini, Directeur Général, au ministère italien de l'environnement, du territoire et de la Mer, a indiqué que l'Italie oeuvrera à intégrer la Tunisie au réseau de connexion électrique européen. Il a précisé que son pays était fortement intéressé par le développement des bio-énergies et de la bio-masse en Tunisie, ajoutant que les nouvelles législations européennes encouragent l'importation d'énergie verte de pays non-européens, de la rive sud de la méditerranée.
Et de conclure en disant que plusieurs investisseurs privés italiens pourraient investir dans le domaine de l'énergie en vue de son exportation vers l'Italie.A signaler que le centre méditerranéen (MERDEC), dont le siège est à Tunis, a pour principale mission de renforcer les capacités, la dissémination de l'information et le développement de projets pilotes dans le domaine des énergies renouvelables, et ce au profit des cinq pays d'Afrique du Nord (Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Tunisie).
Par TAP - espacemanager.com - avril 2009

Aucun commentaire: