Translate

jeudi 30 avril 2009

Présentation à Barcelone des conclusions finales du programme Euromed Marché

Les conclusions finales du programme EuroMed Marché pour la promotion des instruments et mécanismes du Marché Euro-Méditerranéen (2002-2009), ont été présentées mercredi à Barcelone, lors d'une conférence à laquelle ont pris part les représentants des pays de la région Euro-méditerranéenne, dont le Maroc.
La conférence a été également marquée par la présentation des résultats finaux par région bénéficiaire de ce programme EuroMed Marché lancé par l'Union Européenne en mai 2002 et qui a pris fin courant avril 2009.
L'objectif final de cet ambitieux programme est de contribuer à la création d'une zone de libre échange à l'horizon 2010.
Les représentants de pays de la région notamment le Maroc, la Tunisie, l'Algérie, la Turquie, l'Egypte, la Jordanie, le Liban, la Syrie et la Palestine, ont présenté, au cours de cette rencontre Euroméditerranéenne de deux jours, les activités réalisées au niveau régional dans le cadre de ce programme.
C'est ainsi que les représentants des pays de la région ont présenté leurs rapports sur les six domaines prioritaires ayant été couverts durant la cinquième phase du programme EuroMed Marché, à savoir : les Douanes, les règles de concurrence, la marchés publics, les droits de propriété intellectuelle, Audit et comptabilité et services financiers.
Cette Conférence Finale a également offert l'occasion de procéder à l'évaluation du programme Euromed Marché par les partenaires Euro méditerranéens et les Etats membres de l'Union Européenne.
La deuxième et dernière journée de cette conférence, organisée à l'initiative du Centre Européen des régions relevant de l'Institut Européen d'administration publique, dont le siège se trouve à Barcelone, a été marquée par la présentation d'une étude intitulée "vers la zone de libre échange".
L'étude de 460 pages brosse un tableau général du déroulement du programme EuroMed Marché entre mai 2002 et Avril 2009, en passant en revue sa structure, son approche et ses différentes phases et activités.Le programme EuroMed Marché, qui est un outil de la politique euroméditerranéenne de l'Union Européenne, relève du chapitre 2 de la Déclaration de Barcelone (novembre 1995) qui vise la création d'une zone de libre échange à l'horizon 2010 dans la région euroméditerranéenne.
Parmi ses principaux objectifs, l'étude cite la contribution à la création d'une ZLE euroméditerranéenne en 2010 et la promotion d'une coopération économique plus poussée entre l'Union Européenne et ses partenaires méditerranéens, à la fois dans un cadre régional et infra-régional.L'étude, qui passe en revue les différentes phases de ce programme, s'attarde sur la cinquième phase (Janvier 2008-Avril 2008) qui clôt EuroMed Marché et dont le principal objectif était d'analyser les développements dans chacun des six domaines prioritaires abordés tant dans chaque pays partenaire méditerranéen qu'au niveau régional.
Le Maroc a été représenté à cette conférence finale par une délégation d'experts représentant plusieurs départements ministériels et administrations ayant participé au programme EuroMed Marché, comme les ministères du Commerce Extérieur, des Affaires Economiques et Générales et de l'Economie et des Finances, le Conseil de la Concurrence et l'Administration des Douanes et Impô ts indirects.
"Le principal objectif de la participation du Maroc à ce programme est d'évaluer les réformes entreprises bien avant le démarrage de ce processus", a indiqué le Coordonnateur de la délégation marocaine, M. Hassan Benseddik, du ministère du Commerce extérieur.Le programme EuroMed Marché a également permis aux experts marocains de s'enquérir des expériences des autres pays et de comparer les niveaux atteints dans d'autres pays de la région surtout dans des domaines qui nécessitent d'être approfondis comme celui de la Concurrence, a-t-il souligné dans une déclaration à MAP-Barcelone.
EuroMed Marché a été mis en place par l'Union Européenne dans le but d'accompagner les pays du sud dans leur mise à niveau en ce qui concerne la régulation des marchés avec les acquis communautaires, a-t-il précisé, relevant que six domaines prioritaires ont été fixés dans ce programme, il s'agit de la douane, la propriété intellectuelle, les marchés publics, le secteur bancaire, les assurances et la concurrence.
Le programme a également permis aux Etats participants de cerner le fonctionnement de la Zone de Libre échange et de connaître les instruments qui vont aider à sa mise en application, a-t-il encore dit.
MAP - casafree.com - le 30 avril 2009

Aucun commentaire: