Translate

dimanche 14 septembre 2014

Le rôle des médias égyptiens dans la lutte contre la traite des personnes au cœur d’une table ronde 27-08-2014


Le 7 août 2014, près de 30 responsables des médias travaillant dans différents ministères et secteurs de l'Union Nationale de la radio et de la télévision, ont participé à une table ronde sur le rôle des médias dans la lutte contre la traite des êtres humains. La table ronde a été organisée par l'Organisation Internationale des Migrations (OMI) et le Comité de coordination national égyptien pour la lutte contre la traite et la prévention (NCCTIP), dans le cadre du projet financé par l'UE « Soutenir les partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux pour protéger les droits des migrants des le long de la Route Afrique de l'Est ».
L'objectif global de cette table ronde était de mettre en évidence le rôle important des médias dans la société contemporaine, en particulier pour atteindre un public plus large et diversifiée et influencer l'opinion publique. La table ronde a permis d'identifier les besoins de renforcement des capacités des responsables des médias pour leur permettre de produire des rapports efficaces sur la traite des personnes, tout en maintenant la vie privée des victimes. La table ronde a également contribué à renforcer le partenariat entre l'OIM et les médias dans le but d'améliorer le cadre général de la protection des victimes et de la sensibilisation en Egypte ; et a établi une plate-forme pour le dialogue et la coopération entre les médias et le NCCTIP.
L'OIM et le NCCTIP ont donné un aperçu de la traite des personnes, notamment les cadres juridiques nationaux et internationaux. Les participants ont également visionné le documentaire « Le Chemin », produit par l'OIM en 2012 qui montre les types courants de trafic en Egypte. Les participants ont eu une discussion animée et ont formé des groupes de travail chargé de formuler des recommandations pour l'action future. Les médias ont reconnu l'importance d'une stratégie de lutte contre la traite axée sur les victimes, et leur rôle essentiel dans la sensibilisation du public.
Le projet « Soutien à des partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux pour protéger les droits des migrants le long de la Route Afrique de l'Est », est financé par l'Union européenne, en collaboration avec les gouvernements des Pays-Bas, de la Norvège et la Suisse. Le projet de 24 mois dispose d’un budget total de 2,5 millions d’euros, dont 80% de l'UE. Le projet « Protection » vise à renforcer les capacités non seulement du gouvernement en Egypte, mais aussi des organisations intergouvernementales, des ONG et des partenaires de la société civile. 
Pour en savoir plus
EU Neighbourhood Info Centre - Dossier de presse – L’UE et les organisations internationales
EU Neighbourhood Info Centre  – mobilité et migrations
OIM site site internet

Aucun commentaire: