Translate

samedi 20 septembre 2014

Les relations avec l'UE sont considérées comme bonnes dans la plupart des pays voisins, selon une nouvelle enquête du baromètre de voisinage 11-09-2014


Les relations entre les pays du voisinage européen et l'Union européenne continuent d'être perçues comme majoritairement positives, selon les résultats de la cinquième série (printemps 2014) du Baromètre de voisinage de l'UE, qui vient de paraître

Cette opinion est partagée par près de la moitié des personnes interrogées – soit 53% dans  l'Est et 49% dans le Sud, ce qui montre une tendance positive par rapport aux chiffres de l'automne 2013 (en hausse de 6 points).
 
Selon le sondage, l'Union européenne bénéficie toujours d’une image favorable principalement dans les pays du partenariat oriental, avec 40% des personnes interrogées qui jugent l'image de l'UE comme positive. Cependant, la perception de l'UE s’est clairement affaiblie depuis le printemps 2013, avec moins de personnes interrogées qui voient  l'UE de manière positive (baisse de 4 points depuis le printemps 2013) et une plus forte proportion de personnes interrogées qui considèrent que l'image de l'UE est négative (en augmentation de 9 points).
 
L'image de l'Union européenne est plus stable dans la région Sud de l'IEVP, avec 38% des personnes interrogées la déclarant bonne, 1,21% «neutre», et 10% "négative". L'image de l'UE est plus positive dans les pays du Maghreb (62%) que dans les pays du Mashrek (41%), où l’UE ne fait pas l’objet de trop de critiques de manière générale (13%) alors que 37% se déclarent "neutres".
 
Les personnes interrogées dans les pays du partenariat oriental continuent à citer la paix et la sécurité (60%), le commerce (37%) et la lutte contre la pauvreté (34%) comme les domaines les plus importants de la coopération entre l'UE et leur pays. Par rapport à l'automne 2013, l'évolution la plus nette concerne la paix et la sécurité: beaucoup plus de personnes interrogées pensent maintenant qu'il s’agit d’un des domaines les plus importants de la coopération (+16 points).
 
En parallèle, les personnes interrogées continuent de penser que l'aide au développement de l'UE devrait être davantage axée sur la paix et la sécurité (51%) et la lutte contre la pauvreté (19%). Ici, la préoccupation croissante de la paix et de la sécurité est encore plus prononcée (+25 points).
 
Les résultats sont légèrement différents dans le voisinage méridional: les principaux domaines de coopération identifiés sont le commerce (35%), la paix et la sécurité (26%), mais aussi l'emploi (23%). Ces sujets sont aussi les principales attentes pour la coopération future avec l'Union européenne, en plus de la lutte contre la pauvreté.
 
Les pays couverts par l'enquête sont:
• Est: Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Moldavie, Ukraine,
• Fédération de Russie
• Maghreb: Algérie, Libye, Maroc, Tunisie
• Mashrek: Israël, Jordanie, Liban, Palestine
• Egypte
 
Les résultats concernant la Russie ne sont pas pris en compte dans le calcul des moyennes de l’Est ; Les résultats concernant l'Egypte ne sont pas pris en compte lors du calcul des moyennes du Mashrek.
 
Les fiches-info des pays peuvent être téléchargées sur le site du projet.
 
Le projet de baromètre du voisinage de l’UE, financé par la DG Développement et coopération (EuropeAid) dans le cadre du Programme régional de communication, mène des sondages d’opinion et surveille les médias dans les 16 pays et territoires partenaires de la politique européenne de voisinage, ainsi qu’en Russie. 
 
Pour en savoir plus
Baromètre de l’UE - Conclusions et principaux rapports
Résultats du baromètre du voisinage de l’UE – vague automne 2013
Programme régional de communication – fiche et informations

Aucun commentaire: