Translate

dimanche 25 novembre 2018

Dix ans d’agenda orienté vers l’action au sein de l’UpM

EU High Representative for Foreign Affairs Federica Mogherini at UfM Regional Forum, October 2018

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union pour la Méditerranée réunis à Barcelone à l’occasion du troisième Forum régional ont réaffirmé leur « ferme engagement politique à promouvoir la coopération régionale et ont reconnu l’UpM comme une plateforme unique, axée sur l’action, pour intensifier les efforts conjoints afin de relever les défis communs et créer des opportunités communes dans la région euro-méditerranéenne ».

Coprésidé par la Haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, et le ministre jordanien des Affaires étrangères, le Forum a célébré le 10e anniversaire de l’Union pour la Méditerranée.

« Il s’agit d’un espace unique de dialogue entre des acteurs pour lesquels c’est parfois la seule occasion de parler entre eux de leurs intérêts et de leurs objectifs communs - sécurité, développement humain - et de travailler et se concentrer sur des projets partagés et concrets » a expliqué Mme Mogherini.

La Haute représentante a souligné que l’un des objectifs communs des membres de l’UpM - la nécessité de promouvoir une sécurité durable, de lutter contre la menace du terrorisme et de l’extrémisme - ne peut être abordé qu’à travers la région méditerranéenne. Elle a insisté sur le fait que le principal intérêt commun est d’améliorer la vie des citoyens : « Nous voulons placer les populations de notre région au centre de notre coopération et c’est pourquoi l’Union pour la Méditerranée ne se contente pas de fournir cette plateforme commune de discussion, mais associe aussi - et surtout - différents travaux et différents projets dans de nombreux domaines. »

Elle a également affirmé la volonté de mettre fin aux crises politiques dans la région. « Nous voulons tous trouver des solutions politiques aux crises auxquelles nous sommes confrontés en Syrie, en Libye, au Proche-Orient. Nous sommes déterminés à résoudre le conflit israélo-palestinien sur la base de la solution à deux États, seule voie vers une paix et une sécurité globales ».

« En un mot, il s’agit d’un engagement politique renouvelé en faveur de ce Forum, de la coopération régionale à travers la Méditerranée - plus cela devient difficile, plus cela devient nécessaire - et d’un agenda positif fondé sur des projets qui ont un impact sur la vie quotidienne de nos citoyens dans différentes régions de la Méditerranée ».

Pour en savoir plus

Également disponible en

Aucun commentaire: