Translate

mardi 16 avril 2019

La Banque européenne d’investissement cofinance le parc éolien Tafila en Jordanie

The Tafila Wind Farm

L'exploitation commerciale du parc éolien Tafila, qui tire son nom du gouvernorat local où il est situé, a débuté le 16 septembre, après 21 mois de travaux et de tests. 

Sous la menace des conflits et des troubles civils qui sévissent dans les pays voisins, la Syrie, l'Iraq et l'Égypte, ce projet d'un montant de 287 millions d'USD a su braver l'instabilité de la région, à l'instar de ses tours d'éoliennes, qui s'érigent inébranlables sous les rafales du désert.

Les promoteurs financiers du projet, dont fait partie la banque de l'Union européenne, la Banque européenne d'investissement, pensent que les tours d'éoliennes de Tafila sont les sentinelles d'une nouvelle industrie qui va transformer l'économie du pays. La Jordanie entend satisfaire 10 % de ses besoins en énergie à l'aide de sources renouvelables à l'horizon 2020. Dans un pays où les coûts énergétiques représentent 20 % de son produit intérieur brut, un tel objectif s'avère vital.

Pour en savoir plus

Également disponible en

Aucun commentaire: