Translate

samedi 11 juin 2011

Metso - Mediterranean Tranmission System Operator

Sonelgaz et l'opérateur italien Terna viennent de créer une association de gestionnaires de réseaux électriques méditerranéens, dénommée, Metso (Mediterranean tranmission system operator ), selon un communiqué, parvenu jeudi, à notre rédaction.
L'idée de création de cette association des gestionnaires des réseaux électriques méditerranéens (Metso) a été discutée entre Sonelgaz et Terna (Italie), lors de la réunion du Medelec, tenue à Madrid le 29 mars dernier. Elle a été officiellement lancée par Sonelgaz, appuyée par Terna, lors de l'assemblée générale de Medreg organisée à Florence (Italie) le 10 juin dernier.
La création de cette association est considérée, selon ces deux grands opérateurs économiques initiateurs du projet, comme un véritable tournant dans la conduite des relations entre les opérateurs électriques des deux rives de la Méditerranée. En effet, Metso constituera un espace privilégié de concertation et d'échanges entre ces différents opérateurs qui ne pouvaient, jusqu'ici, se positionner en un centre de propositions vis-à-vis des initiatives lancées par les Etats et les associations d'entreprises comme Desertec, Med-ring, et PSM. Metso sera également un acteur déterminant dans le développement des réseaux méditerranéens de transport de l'électricité et un interlocuteur crédible de l'association des gestionnaires des réseaux électriques européens (ENTSO-E) et de l'association des régulateurs méditerranées (Medreg).
L'association Metso assurera également la cohérence dans les interconnexions électriques entre le Sud et le Nord de la Méditerranée, notamment en matière de promotion d'un marché des énergies renouvelables et de construction d'un super «grid» euro-méditerranéen. Grâce à la création de cette nouvelle association, Medreg et ENTSO-E disposeront désormais d'un interlocuteur libre, indépendant et opérationnel, connaisseur des règles et des critères de fonctionnement des systèmes électriques méditerranéens et en mesure de représenter les fonctions des gestionnaires de réseaux dans la région méditerranéenne. Par ailleurs, grâce à Metso, ENTSO-E ne sera plus seule à définir les plans de développement des réseaux supranationaux européens (super grids), les critères d'accès au réseau et au système international de transport, de même que les modalités de rémunération des réseaux, les coûts liés aux transits internationaux et les modalités de coordination (au niveau informatif et opérationnel) des différents gestionnaires de réseaux.
Metso aura les objectifs, selon le communiqué, d'initier et faire partager des propositions institutionnelles pour le développement du réseau électrique méditerranéen et de développer les études support, avec les coûts à la charge des associés, à l'exception d'éventuelles couvertures financières ou contributions d'institutions financières internationales intéressées comme la Commission européenne et le Fades. Cette association se fixe aussi comme priorité l'élaboration et le partage des propositions opérationnelles pour la coordination de l'exploitation des réseaux de chaque pays adhérent (standard techniques et règles d'exploitation coordonnée).
Tout comme elle désire adopter des critères communs pour l'accès aux réseaux et l'utilisation des réseaux (codes de réseau, transits internationaux, tarifs de transit et rémunération des coûts non attribuables aux consommateurs locaux) d'une part, et d'être un interlocuteur crédible en matière de cohérence dans les interconnexions électriques entre le sud et le nord de la Méditerranée notamment dans le cadre de la promotion d'un marché des énergies renouvelables d'autre part.
Pour l'accomplissement des activités de l'association, chaque associé contribue à travers une mise à disposition de ressources de personnel sur une base volontaire et une participation à la couverture des dépenses de fonctionnement, conformément aux règles applicables aux associations.
Metso n'aura aucun but commercial. Chaque associé soutient ses propres coûts de participation (frais logistiques, personnels destinés à accomplir les finalités). Les réunions de l'association auront lieu au niveau des pays des différents associés. L'association Metso, qui est ouverte seulement aux gestionnaires des réseaux des pays adhérents au Medreg, aura la forme d'une association sans but lucratif. Le siège de l'association devrait être établi à Rome (Italie). Elle sera constituée d'un président (de la rive Sud), d'un vice-président président (de la rive Nord) ainsi que d'un secrétaire général (rive Nord) et d'une assemblée des associés.
Par Meziane Atmani
Source de l'article Ressources-i

Aucun commentaire: