Translate

jeudi 13 octobre 2011

L'Union pour la Méditerranée doit se relancer, estime Juppé

La France juge plus "que jamais nécessaire" une relance par des projets concrets de l'Union pour la Méditerranée (UpM) pour surmonter les blocages politiques, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé. "L'UpM ne fonctionne pas en dehors des réalités politiques mais ce n'est pas une instance dont le rôle est politique.
Nous essayons de travailler sur des projets opérationnels", a assuré le ministre lors d'un point presse à Paris avec le secrétaire général de l'organisation, le Marocain Youssef Amrani.

M. Amrani a rappelé les priorités de l'UpM: le projet d'office méditerranéen de la jeunesse, le développement économique, les énergies renouvelables ou encore la protection civile. "Il faut des projets concrets qui ont un impact en terme d'emplois" pour soutenir les transitions démocratiques, a insisté M. Amrani, qui a pris ses fonctions en juillet après la démission du Jordanien Ahmed Massa'deh.

L'UpM, créée en juillet 2008, compte 43 membres dont, outre les pays de l'Union européenne, la Turquie, Israël et les pays arabes riverains de la Méditerranée et a pour ambition de donner un nouveau souffle à la coopération euro-méditerranéenne lancée en 1995 à Barcelone.

Mais depuis sa création, l'UpM a été impuissante à dépasser les blocages nés notamment du conflit israélo-palestinien. Ses activités ont été gelées pendant et après l'offensive israélienne sur Gaza fin 2008-début 2009 et il avait fallu un an et demi pour la doter à Barcelone d'un secrétaire général assisté de six adjoints, dont un Palestinien et un Israélien. En 2010, le conflit israélo-palestinien a provoqué à deux reprises le report d'un sommet de chefs d'Etat et de gouvernement de l'UpM, d'abord prévu en juin puis en novembre. Aucune nouvelle date n'est avancée.
Source -
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/10/13/97001-20111013FILWWW00492-l-upm-doit-se-relancer-estime-juppe.php

Aucun commentaire: