Translate

mardi 25 octobre 2011

Méditerranée - Voyage au coeur du mythe des Sept Dormants aux Pénitents

L'expo sur ces saints communs au christianisme et à l'islam est visible jusqu'au 24 novembre.
C'est un beau voyage qui s'offre au visiteur, "une quête et une enquête" pour Manoël Pénicaud, auteur et concepteur de cette exposition "La Méditarranée des 7 Dormants", présentée au centre d'arts des Pénitents noirs jusqu'au 24 novembre et organisée dans le cadre des 18e rencontres d'Averroès.

Ces 7 Dormants sont des saints communs au christianisme et à l'islam; ils auraient été, selon la légende chrétienne, persécutés au III e siècle par l'empereur romain Dèce et plutôt que de renier leur foi, se seraient réfugiés dans une grotte près d'Ephèse (Turquie). Ils s'y endormirent et l'empereur fit murer l'entrée. Deux siècles plus tard, alors que le monde romain était devenu chrétien, ils se réveillèrent intacts et incorrompus. Ce miracle, constaté en 448 par l'évêque d'Éphèse et le nouvel empereur a permis d'affirmer le dogme de la résurrection des corps.

Le mythe, rapporté en occident par Grégoire de Tours au VI e siècle est ensuite devenu très populaire grâce à la Légende Dorée de Jacques de Voragine , et a donné naissance à de très nombreux sites de dévotions aux sept martyrs, jusqu'à ce qu'il tombe dans l'oubli à partir du XVIIIe siècle. Rares sont les occidentaux qui, aujourd'hui, à le connaître encore. Les chrétiens orientaux ont quant à eux toujours une dévotion envers les Sept Dormants. La version islamique de la légende est moins détaillée mais la finalité reste identique: attester de la résurrection des corps. Il constitue notamment un thème coranique majeur dans la Sourate XVIII, appelée al Kahf et que certains Hadiths recommandent de lire chaque vendredi.

Ces textes, l'exposition des Pénitents en propose des extraits à l'entrée de la chapelle, tandis qu'en fond sonore, nos oreilles sont portées par des sons enregistrés à Jérusalem. L'exposition s'intéresse ensuite longuement à la personnalité et aux travaux de Louis Massignon, orientaliste, professeur au collège de France et principal artisan du réveil des 7 Dormants au XXe siècle. C'est aussi en 2012 que sera célébré le cinquantenaire de sa disparition.

"La Méditerranée des 7 Dormants" offre un parcours en treize étapes, fruit des nombreux voyages de Manoël Pénicaud, anthropologue et chercheur associé à l'Institut d'ethnologie méditerranéenne européenne et comparative, et de sa thèse Le réveil des 7 Dormants; un pèlerinage islamo-chrétien en Bretagne. Des sites où le mythe subsiste, d'Ephèse à Istanbul, en passant par la Capadocce, Afsin (frontière du Kurdistan), Damas, Jérusalem, Séfrou et Midelt au Maroc mais aussi la Bretagne et Marseille. Chaque étape est une surprise, un émerveillement, une rencontre aussi comme ce prêtre, le père Paolo Dall'Oglio, dans un monastère de Mar Müssa en Syrie où une grotte très visitée par les touristes a été aménagée.

Résistance
Chaque site nous transporte sur une trace différente des 7 Dormants, plus où moins importante, plus ou moins vivace et que Manoël Pénicaud a retrouvé, parfois non sans difficulté, visité, photographié, filmé. On trouve ainsi aussi bien des fresques, que des icônes, des cavernes où comme à Marseille, un tombeau dans la crypte de l'abbaye de Saint Victor. "On se rend compte que des ponts ont été tissés et que le mythe a traversé les cultures et les pays", dit le chercheur, dont le travail s'inscrit dans une démarche humaniste et non confessionnelle. Sa quête est encore inachevée; elle le conduira prochainement en Tunisie, où les révoltés du printemps dernier se sont parfois inspirés des sept saints, véritables symboles de résistance.

Un voyage passionnant, pour une expo de haute tenue, à voir absolument avec son concepteur. André Suarès écrivait "comme tout ce qui compte dans la vie, un beau voyage est une oeuvre d'art" ; l'inverse, ici est aussi vrai…

--------------------------------------------------------------------
Autour de l'expo

Vendredi 4 novembre

Aux Pénitents noirs à 18 h 30 Rencontre / Conférence: "Mythes et légendes revisités dans l'art contemporain" avec Marielle Magliozzi, docteur en histoire de l'art.

Lundi 14 novembre

Aux Pénitents noirs à 19 h, lecture par Michael Lonsdale de textes de Louis Massignon et rencontre autour du mythe des Sept Dormants et de l'exposition avec Manoël Pénicaud auteur et concepteur de l'exposition, Thierry Fabre (concepteur des rencontres d'Averroès), Henry Quinson (conseiller pour le film Des hommes et des dieux ) et de Michael Lonsdale.

Mardi 15 novembre
À 19 h, au cinéma Le Pagnol Des hommes et des dieuxde Xavier Beauvois avec entre autres Lambert Wilson, Michael Lonsdale, Olivier Rabourdin, Philippe Laudenbach, Jacques Herlin. Le film a remporté le Grand Prix du Jury au Festival de cannes et trois césars en 2010 (meilleur film français, meilleure photographie et meilleur second rôle).

Pénitents Noirs Centre d'Art Les Aires Saint-Michel - 13400 Aubagne 04 42 18 17 26. email : chapelle.penitents@aubagne.fr Entrée libre du mardi au dimanche de 10heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heur

Par Marjorie MOLY - Laprovence.com
Source -
http://www.laprovence.com/article/aubagne/voyage-au-coeur-du-mythe-des-sept-dormants-aux-penitents

Aucun commentaire: