Translate

vendredi 12 mai 2017

Agriculture: nouveau partenariat entre l'Union Européenne et le Maroc

Résultat de recherche d'images pour "Agriculture: nouveau partenariat entre l'Union Européenne et le Maroc"

L'Union européenne a conclu un nouveau partenariat avec ses alliés méditerranéens, dont le Maroc. Objectif: aider à développer des projets dans les domaines de l'approvisionnement en eau et de l'agroalimentaire dans la région.

Le 26 avril, le Comité des représentants permanents de l'UE (Coreper) a adopté un nouveau Partenariat de recherche et d'innovation dans la zone méditerranéenne (Prima). Une initiative qui a pour but d'aider au développement de projets dans les domaines de l'approvisionnement en eau et de l'agroalimentaire dans la région méditerranéenne.

Ce partenariat compte actuellement onze États membres de l'UE (Allemagne, Chypre, Croatie, Espagne, France, Grèce, Italie, Luxembourg, Malte, Portugal et Slovénie), mais également huit pays tiers dont le Maroc (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Tunisie et Turquie). Pour financer l'initiative, l'Union européenne prévoit de fournir une contribution de 220 millions d'euros provenant de son programme-cadre pour la recherche et l'innovation, "Horizon 2020". L'attaché presse de l'initiative nous explique que des pays comme le Maroc, l'Égypte, la Jordanie, ou encore le Liban, seront liés à l'Union européenne par des accords bilatéraux signés séparément avec l'UE et fixant "les conditions de leur participation à Prima". En revanche rien n'est précisé quant à l'applicabilité dudit accord aux provinces du Sud.

"Les projets qui seront financés par Prima seront sélectionnés à l'issue d'appels d'offres ouverts et concurrentiels transnationaux. Ils prendront en compte des critères d'excellence, d'impact, et de qualité dans la mise en œuvre", poursuit la même source. L'initiative Prima devrait être opérationnelle début 2018, après son adoption formelle par le Parlement européen et le Conseil. "Nous espérons que le vote ait lieu à la mi-juin, pour une parution au journal officiel de l'UE après l'été", conclut notre interlocuteur.

Source de l'article TelQuel

Aucun commentaire: