Translate

dimanche 26 février 2012

MRE : Un programme pour épauler ceux qui investissent au Maroc


L’Agence pour la Coopération Internationale en Méditerranée (ACIM), installée en France, et la Fondation Création d’Entreprises du groupe Banque Populaire au Maroc, en partenariat avec l’ADER Méditerranée, mettent en place un programme d’Accompagnement à la Création d’Entreprises de la Diaspora Marocaine (ACEDIM).





« Ce programme s’inscrit dans une stratégie de développement économique ayant pour vocation de valoriser la contribution des compétences marocaines de l’étranger et de promouvoir l’initiative entrepreneuriale », souligne Véronique Manry, chargée de mission au sein de l’ACEDIM. Ce programme est porté par le Fonds Migration et Développement de la Banque Africaine de Développement.

Nombreux sont les Marocains qui témoignent du calvaire administratif qu'ils rencontrent lorsqu'ils veulent mettre en place un projet. Certains ont même renoncé à leurs investissements, faute d’orientation ou de savoir-faire. Le programme propose donc notamment aux porteurs de projets un accompagnement dans leurs démarches de création d’entreprise et d’investissement au Maroc. « Cet accompagnement, sous la forme d’un atelier en France puis d’un suivi personnalisé au Maroc, vise à favoriser l’accès à des informations portant sur la législation douanière et fiscale, le système bancaire et financements ainsi que sur d’autres procédures administratives », explique la chargée de mission. « De même, il permettra aux créateurs d’entreprise de bénéficier d’un accompagnement dans la réalisation de leurs projets », poursuit-elle.
Projets bienveillants ?
Ce genre d'initiatives peut être mis à l'index par ceux qui y voit la volonté de l’Etat français, dans le cadre de sa politique intérieure, de limiter l'immigration en exhortant les immigrés à travailler dans leurs propres pays. Toutefois, selon Véronique Manry, l’objectif essentiel de ce programme est de « faciliter les démarches des chefs d’entreprises de la diaspora marocaine en France qui s’intéressent à l’investissement dans leur pays d’origine, en favorisant la mise en relation avec les administrations et institutions marocaines » et qu’il s’agit d’identifier « au bénéfice des entrepreneurs, les acteurs et outils financiers, fiscaux, juridiques et institutionnels visant à permettre d’investir en toute sécurité. »
Une réunion d’information et de présentation du programme ACEDIM se tiendra à Marseille en avril 2012 pour répondre aux interrogations des porteurs de projets. A l'avenir, l’ACIM prévoit d'étendre ses projets au niveau d'autres pays magrébins. L’étape suivante concernera la Tunisie.
Par Houda Belabd  - Yabiladi.com

Aucun commentaire: