Translate

dimanche 9 septembre 2018

Publication de la nouvelle doctrine de l'UE sur le maintien à distance des migrants clandestins

Disimbarkation platforms

Moins d'un mois après avoir été chargée de cette mission par les dirigeants de l'UE, la Commission européenne a publié « les premiers concepts » de sa vision, qui seront examinés avec les ambassadeurs de l'UE dès le 25 juillet à Bruxelles, ainsi qu'avec l'OIM, le HCR et les partenaires africains le 30 juillet à Genève.

« Ces documents conceptuels définissent les principes et les objectifs du sauvetage de personnes conformément au droit international », a indiqué un responsable de la Commission, soulignant que les principes directeurs des plates-formes de débarquement sont notamment d'« éviter la création de nouveaux facteurs d'attraction » pour la migration et de « mettre fin au modèle des passeurs ».

De nouvelles zones de recherche et de secours en Méditerranée doivent être ouvertes par les pays d'Afrique du Nord, où les embarcations de migrants pourraient être arrêtées avant d'atteindre les eaux territoriales européennes. C'est ce que préconise la nouvelle doctrine de l'UE pour lutter contre la migration illégale. De là, les migrants clandestins seraient envoyés vers de nouvelles « plates-formes de débarquement » installées loin des côtes dans ces pays et en Afrique de l'Ouest. Ces plates-formes seront gérées par des agences européennes et l'UE couvrira les dépenses correspondantes.

Pour en savoir plus

Également disponible en

Aucun commentaire: