Translate

dimanche 26 mai 2019

Tunisie – UE : Plateforme de débat sur les relations UE-Afrique à Tunis


À l’occasion de la présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne, l’Ambassade de Roumanie à Tunis a lancé le 4 avril une plateforme de débat sur les relations UE-Afrique. Dés lors, le premier débat a eu lieu sur “Les relations UE-Afrique.

Un effort commun pour un partenariat renforcé”, auquel ont participé des experts africains, des représentants du ministère des Affaires étrangères, la délégation de l’UE à Tunis, des ambassadeurs et des diplomates d’États européens et africains accrédités à Tunis (Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Égypte, Guinée Equatoriale, Mali et Nigéria).

Les invités d’honneur étaient Son Excellence M. Karim Ben Bécher, Directeur général pour l’Afrique au Ministère des affaires étrangères tunisien, Son Excellence M. Victor Loé, Ambassadeur du Cameroun à Tunis et doyen du corps diplomatique, le Professeur Rafâa Ben Achour, juge à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, expert auprès de l’Union africaine et membre du Comité du droit international de l’UA et ancien ministre et ambassadeur, le professeur Ezzeddine Zayani, ancien ambassadeur, ancien conseiller principal du représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies au Mali, secrétaire général du Centre Tunisien d’Etudes sur la Sécurité Mondiale et Adel Smaoui, ancien ambassadeur, ancien consultant senior de l’Union africaine et président de Tunisia International Consulting.

L’Afrique et l’Europe sont liées par des relations historiques, géographiques et économiques étroites, et l’UE est le principal partenaire de l’Afrique en matière de commerce, de développement et d’assistance humanitaire. En outre, il convient de mentionner les préoccupations communes concernant la lutte contre le terrorisme et la migration illégale.

Le débat a été une bonne occasion d’évaluer le nouveau contexte géopolitique de l’interaction UE-Afrique, les cadres et mécanismes de coopération existants, ainsi que les attentes des parties, en ce qui concerne la politique européenne de voisinage et le nouvel accord post-Cotonou, le rôle de l’Union africaine et le potentiel de coopération dans les domaines du développement, de la sécurité, de la bonne gouvernance et de l’état de droit, de l’éducation, de la gestion du changement climatique, etc.

Renforcer le partenariat entre les parties, trouver le juste équilibre entre des programmes spécifiques et une stratégie à long terme couvrant l’ensemble du continent africain, en tenant compte des objectifs des cadres de coopération régionale et sous-régionale, le développement de la coopération à plusieurs niveaux, le renforcement de l’intégration intra-régionale , font partie intégrante des sujets abordés dans le débat.

Lors de l’ouverture de la réunion, l’Ambassadeur de Roumanie à Tunis, Son Excellence M. Dan Stoenescu, a souligné que l’un des objectifs de la Roumanie en tant que président tournant du Conseil de l’UE au premier semestre 2019, est d’apporter sa propre contribution au renforcement de la coopération multidimensionnelle de l’UE avec l’Afrique et à la consolidation du profil d’acteur global de l’UE. Il a également évoqué la longue tradition de coopération bilatérale entre la Roumanie et l’Afrique, ainsi que la participation active de la Roumanie dans des structures multilatérales destinés à soutenir la paix, la sécurité et le développement du continent africain. Il a souligné que l’UE et l’Afrique mettent l’accent sur l’importance d’un espace contigu de paix, de prospérité, de stabilité et de sécurités.

Traditionnellement, la Roumanie accorde une attention particulière à la région africaine et agisse de manière équilibrée et inclusive pour trouver des solutions politiques aux crises dans la région et soutenait son développement durable.

L’Ambassadeur de Roumanie a également déclaré que si la Roumanie obtenait un nouveau mandat au Conseil de sécurité de l’ONU pour 2020-2021, elle poursuivrait cette approche et développerait sa coopération avec les États africains au profit de la région africaine. Parallèlement, la Roumanie est prête à poursuivre les efforts déployés par les États africains dans le cadre de leurs mandats en tant que membres non permanents du Conseil de Sécurité des Nations unies.

Dans ce contexte, l’ambassadeur de Roumanie a exprimé sa reconnaissance pour le rôle de la Tunisie en tant que modèle positif sur le continent africain.

Source de l'article Directinfo

Aucun commentaire: