Translate

lundi 10 septembre 2012

Semaine Economique de la Méditerranée 2012 - La jeunesse, un enjeu économique fort pour la région EuroMed


Avec près de 100 millions d'individus, les 15-25 ans représentent 20% de la population de l'Union européenne. La région MENA (Middle East North Africa) compte 280 millions de jeunes de moins de 24 ans, soit 50% de la population (1).

De par leur poids démographique qu’ils occupent dans les sociétés euro-méditerranéennes, les jeunes expriment de plus en plus leurs attentes dans les domaines politiques et économiques. Le corporatisme a conduit à une fragmentation de la population méditerranéenne au détriment de la jeunesse. Dans les pays de la zone MENA, les printemps arabes résultent de leur forte mobilisation en réponse à cette exclusion politique et économique dont ils sont victimes. Dans le même temps, au sein des pays européens, les initiatives prises par et pour les jeunes se multiplient. De même, au sein des pays de la zone Euro-Méditerranée, la jeunesse occupe  le centre  des débats. Elle représente ainsi un important enjeu politique, économique et social pour les sociétés euro-méditerranéennes, tant pour la  rive nord que pour la rive sud de la Méditerranée.

Les problématiques liées à la jeunesse dans les sociétés euro-méditerranéennes s'imposent avec acuité : taux de chômage très élevé, difficulté d’insertion sur le marché du travail, privations d’ordre politique et social, etc. Ces enjeux fondamentaux dans les  pays européens et méditerranéens semblent particulièrement exacerbés dans les pays de la région MENA. Ils ont été au cœur même des revendications faites lors des printemps arabes.  

‘Jeunesse’ peut également rimer avec force de changement et opportunités multiples. Ainsi, l'ONU a proclamé 2010 « année internationale de la jeunesse » afin de mettre en valeur la contribution apportée par les jeunes à la société. En ces temps de changements profonds dans le bassin méditerranéen, toute vision de l’avenir doit être conçue en tenant compte des acteurs à venir. La jeunesse représente un levier apte à faire évoluer nos sociétés afin qu’elles puissent mieux répondre à leurs propres nécessités. Ne pas investir dans les jeunes aujourd’hui risque de se traduire par des investissements bien plus couteux dans l’avenir.

Les récents événements ont démontré que l’exclusion de la jeunesse du monde socio-économique, politique, culturel, etc. ne pouvait qu’aboutir à des mouvements de protestation radicaux. Il est primordial que les principaux acteurs politiques et économiques réintègrent les enjeux et opportunités liés à la jeunesse dans leur stratégie de développement. A preuve pour exemple l’importance des nouvelles technologies utilisées par les jeunes pour s’émanciper et partager leurs idées et leurs espoirs. Néanmoins, pour arriver à une situation optimale, une participation pleine, effective, et réciproque des jeunes dans tous les aspects de la société semble également importante.

Depuis sa création en 2007, la Semaine Economique de la Méditerranée s’est installée dans l’agenda international comme un rendez-vous important des acteurs œuvrant en faveur du développement Economique en Méditerranée. Etant donnée la place de la jeunesse dans les débats actuels et afin de répondre aux objectifs de la Semaine Economique de la Méditerranée et optimiser la dimension collective de cette démarche, l’édition 2012 recentrera sa réflexion autour de la thématique de la jeunesse. Ce thème fédérateur devient le fil conducteur qui se posera comme liant et donnera ainsi une identité commune à la Semaine Economique de la Méditerranée.

Le thème de la jeunesse est assez large pour que les thématiques déjà pressenties par les divers organisateurs d’événements sur la Semaine Economique de la Méditerranée puissent l’intégrer de manière cohérente. Il devrait ainsi en découler complémentarité et cohérence entre les diverses approches adoptées par les acteurs et institutions participant à cet événement.

La Semaine Economique de la Méditerranée édition 2012 permet non seulement de mieux comprendre les préoccupations des jeunes mais également de reconnaître et optimiser les contributions qu'ils peuvent apporter à la région Méditerranée. En outre, un focus sur le thème de la jeunesse ne doit pas pour autant ignorer les autres générations mais plutôt permettre un rapprochement des générations. La Semaine Economique de la Méditerranée doit démontrer que la jeunesse n’est pas uniquement une source de défis mais peut également devenir une source d’opportunités.

1 -  Source FEMISE 2009

La Semaine Economique de la Méditerranée 2012 sur Facebook
Plus d'informations -  http://www.semaine-eco-med.com/

Aucun commentaire: