Translate

dimanche 16 septembre 2012

Space for Mediterranean : la BEI et l'ASE s'associent pour lutter contre la fracture numérique

Hier, l'Agence spatiale européenne (ASE) et la Banque européenne d'investissement (BEI) ont lancé l'initiative « Space for Mediterranean » (l'espace pour la Méditerranée), au titre de laquelle ils vont développer conjointement des services par satellite pour lutter contre la fracture numérique et favoriser la croissance économique dans la région méditerranéenne.
Selon un communiqué de presse de la BEI, le programme de promotion des applications intégrées (IAP) de l'Agence spatiale européenne a créé un réseau de plateformes d'ambassadeurs (PA) qui promeuvent les applications spatiales dans une vaste série de domaines, apportant ainsi des solutions spatiales à des communautés qui ne sont pas conscientes des bénéfices que ces technologies peuvent leur offrir. Il existe des PA dans des domaines comme la télésanté, la mobilité améliorée, l'énergie renouvelable et la gestion de l'eau.
Dans le cadre de l'initiative « Space for Med », l'ASE et LuxInnovation, l'agence nationale luxembourgeoise pour l'innovation et la recherche, ont créé une plateforme d'ambassadeurs au sein de la Banque européenne d'investissement, qui explorera comment l'espace peut améliorer des infrastructures clés dans les régions méditerranéennes, particulièrement en ce qui concerne la gestion de l'eau, les transports, l'énergie et la logistique. L'objectif est de développer des projets en partenariat et de veiller à ce que les services proposés soient durables dans un scénario opérationnel.
« Je suis convaincu qu'un dialogue et une coordination accrus entre l'ASE et la BEI profitera aux deux parties. Cette initiative offrira de nouvelles opportunités et favorisera l'utilisation des atouts et technologies de l'espace, au bénéfice des citoyens et de la société », a déclaré le directeur général de l'ASE, Jean-Jacques Dordain.
« Nous espérons que cette première étape conduira à des projets plus nombreux et plus ambitieux pour la région méditerranéenne, pour montrer la position de leader de l'Europe dans les technologies complexes et le soutien aux PME dans ce secteur. La BEI et l'ASE vont travailler ensemble au bien commun, notamment pour améliorer l'efficacité des investissements d'infrastructure majeurs, réduire la pollution et développer la sécurité dans la mer Méditerranée. C'est pourquoi j'appelle les autres pays à se joindre à l'initiative », a déclaré le vice-président de la BEI, Philippe de Fontaine Vive Curtaz.
La Banque européenne d'investissement est l'institution de prêt à long terme de l'UE et elle appartient à ses États membres. Elle dégage des financements à long terme permettant des investissements sûrs qui contribuent aux objectifs politiques communautaires. À travers sa Facilité euro-méditerranéenne d'investissement et de partenariat (FEMIP), la BEI soutient le développement socioéconomique de ses partenaires de manière concrète depuis 2002, et ce afin d'améliorer les conditions de vie de leurs citoyens – une volonté qui a été réaffirmée au fil des années et a résulté en un investissement global de plus de 13 milliards d'euros. Il en a découlé un soutien à des projets dans des secteurs clés de l'industrie, de l'énergie, du transport et de l'eau, auxquels la BEI apporte une valeur ajoutée grâce à ses conseils et son expertise financière. Elle a également accru sa coopération bilatérale et multilatérale.
L'Agence spatiale européenne est la voie d'accès de l'Europe à l'espace. L'ASE est une organisation intergouvernementale créée en 1975 pour encadrer le développement des capacités spatiales de l'Europe et assurer que les investissements dans l'espace bénéficient aux citoyens européens et du monde.
Pour en savoir plus
- ASE - site internet

Aucun commentaire: