Translate

mardi 14 août 2018

Le plan d'investissement extérieur de l'UE: premiers projets en Afrique et dans le voisinage de l'Union

EU flags

Dans le cadre de son plan d'investissement extérieur, l'UE a donné son feu vert, le 10 juillet, à un ensemble de programmes de garantie financière d'une valeur approximative de 800 millions d'euros. 

Selon les estimations, ceux-ci contribueront à mobiliser 8 à 9 milliards d'euros d'investissements publics et privés en Afrique et dans le voisinage de l'Union.

La décision d'hier marque une étape décisive sur la voie de la réalisation des investissements en Afrique et dans le voisinage de l'Union par le plan d'investissement extérieur (PIE) de l'UE, qui devrait permettre de mobiliser 44 milliards d'euros d'investissements grâce à une contribution de l'UE d'un montant de 4,1 milliards d'euros. Le PIE vise à favoriser une croissance inclusive, la création d'emplois et le développement durable et, ainsi, à s'attaquer à certaines des causes profondes de la migration irrégulière.

L'un des nouveaux programmes bénéficiera par exemple aux citoyens qui ont actuellement des difficultés pour emprunter de l'argent à des taux abordables, comme les personnes déplacées à l'intérieur de leur pays, réfugiées ou rapatriées. Un autre programme permettra à plus de 25 000 petites entreprises d'accéder à des comptes mobiles et à des crédits à long terme, afin de soutenir l'inclusion financière engendrée par les diasporas, les familles de migrants et les rapatriés.

Le pilier financier du plan d'investissement extérieur se compose de deux volets:
  • le fonds de garantie (représentant un montant total de 1,5 milliard d'euros d'ici à 2020): le 10 juillet, l'UE a affecté un montant de 800 millions d'euros provenant de la garantie du Fonds européen pour le développement durable. Cela devrait permettre de mobiliser 8 à 9 milliards d'euros d'investissements publics et privés. Les garanties porteront sur des opérations dans plusieurs domaines: financements accordés à de petites entreprises, notamment dans le secteur agricole, villes durables, énergie durable et connectivité, et accès à l'internet et aux services numériques.
  • les mécanismes de financement mixte (représentant un montant total de 2,6 milliards d'euros d'ici à 2020): depuis 2017, l'UE a alloué un montant total de 1,6 milliard d'eurospour des interventions combinant des subventions de l'UE et des prêts («financement mixte»). Cela contribuera à mobiliser jusqu'à 14,6 milliards d'euros d'investissements. Ces programmes couvriront des domaines tels que les transports, l'énergie, l'environnement, l'agriculture, le développement urbain, et permettront également d'améliorer l'accès au financement pour les micro–, petites et moyennes entreprises locales.
Pour en savoir plus
Plan d’Investissement Extérieur - page Internet

Également disponible en

Aucun commentaire: