Translate

dimanche 14 janvier 2018

Campus transnational nord-méditerranéen : la réalité d’une université européenne se dessine

Image associée
L’Université de Barcelone a accueilli le deuxième comité de pilotage du « Campus transnational nord-méditerranéen », réunissant Aix-Marseille Université, l’Université autonome de Madrid, l’Université de Barcelone et l’Université de Rome-Sapienza. 
Lancée officiellement le 3 avril 2017 à Marseille, cette initiative vise à promouvoir des coopérations renforcées en matière de recherche, de formation et de mobilité entre ces quatre universités.
Cette deuxième réunion de décembre 2017 a permis de fixer des objectifs précis et un calendrier des projets communs : 
-  En matière de recherche : 7 domaines d’excellence communs ont été identifiés, en lien avec des défis sociétaux : Environnement-eau-nutrition / Archéologie et patrimoine / Études méditerranéennes et migrations / Nouveaux matériaux - nanosciences et nanotechnologies / Vieillissement et neurosciences / Santé et biomédicine / Physique - Astrophysique. Chaque domaine fera l’objet d’échanges plus approfondis entre les quatre universités. Un premier groupe de travail s’est constitué dans les domaines correspondant aux thématiques de l’appel à projets européen Prima (Environnement - eau-nutrition), pour lequel des projets conjoints seront prochainement déposés. Pour ce faire, une séance de travail entre les experts scientifiques de chaque université est programmée à Barcelone les 16 et 17 janvier, à la suite de la publication annoncée de l’appel à projets Prima.
- En matière de formation : des diplômes multiples impliquant les quatre universités, ou quelques-unes d’entre elles, seront créés. 4 champs de formations ont été identifiés : Neurosciences / Nanotechnologies / Études méditerranéennes et archéologie. En parallèle, des écoles d’été ou d’hiver seront initiées. Ainsi, l’Université de Rome-Sapienza accueillera une première école d’été en juillet 2018, réservée exclusivement aux étudiants des quatre universités du « Campus transnational nord méditerranéen » dans le domaine de l’archéologie.
- En matière de mobilité étudiante, des doctorants et des personnels : des actions communes seront engagées par le biais de programmes européens existants ou par de nouvelles initiatives propres. Ainsi, les quatre universités du « Campus transnational nord méditerranéen » se fixent l’objectif de doubler le nombre d’échanges Erasmus entre elles.
- Sur le plan institutionnel, une convention sera finalisée lors de la prochaine rencontre du comité de pilotage prévue à Rome, suite à l’invitation de l’Université la Sapienza, le 22 juin 2018. Cette réunion sera l’occasion de présenter l’avancée des différents groupes de travail engagés dans chacun de ces projets.
Source de l'article Destimed

Aucun commentaire: