Translate

jeudi 11 janvier 2018

La BERD soutient la modernisation des chemins de fer tunisiens

EBRD

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement investit dans la modernisation et la réhabilitation de deux lignes essentielles du réseau ferroviaire en Tunisie afin d'augmenter sa capacité et d'améliorer ses performances, fournissant ainsi un service plus sûr et plus fiable à des milliers de voyageurs.

Le prêt de 160 millions d'euros accordé par la banque permettra à la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT) d'accroître la capacité du réseau ferroviaire pour faire face au manque de places dans les trains et améliorer la fiabilité et la qualité du service.

Ce financement aidera à moderniser et à réaligner la ligne existante entre Tunis et Kasserine, ce qui améliorera la liaison entre les deux villes et favorisera les flux de marchandises, de services et de personnes via le réseau ferroviaire, contribuant ainsi à une meilleure intégration entre les gouvernorats du nord-ouest et du centre-ouest et la capitale Tunis.

Un certain nombre de mesures s'inscrivant dans la politique de la BERD en faveur d'une économie verte sont également prévues pour faire face au nombre croissant de voyageurs dans les zones de plus en plus urbanisées desservies par la principale ligne ferroviaire qui longe le littoral tunisien, ce qui se traduira également par des économies d'énergie. La ligne de la banlieue du Sahel reliant les villes côtières de Moknine et Mahdia sera doublée et électrifiée et l'acquisition de six trains électriques modernes permettra de réaliser des économies d'énergie et de réduire les émissions de carbone de 14 000 tonnes par an. On estime en outre que l'amélioration du service ferroviaire contribuera à réduire la circulation sur le réseau routier de quelque 10 millions de véhicules par kilomètre et par an d'ici 2021.

Par ailleurs, un programme de développement sera également mis en place pour accompagner la SNCFT dans ses efforts de restructuration et la mise en œuvre de mesures visant à renforcer sa viabilité financière et son efficience opérationnelle.

Un plan de coopération technique soutiendra la passation de marchés, le programme de développement de l'entreprise, la préparation d'une stratégie de développement du réseau, ainsi que les mesures environnementales et sociales requises.

Sue Barrett, directrice des transports au sein de la BERD, a déclaré : « Nous sommes ravis de soutenir cet important projet ferroviaire qui témoigne de l'engagement de la BERD en faveur du programme de développement de la Tunisie pour la période 2016-2020 et qui fait de la modernisation des infrastructures de transport, notamment du rail, l'un des principaux moteurs du développement économique et de l'inclusion régionale ».

Pour en savoir plus

Également disponible en

Aucun commentaire: