Translate

mercredi 14 mars 2018

BAD : gros plan sur les perspectives économiques en Afrique du Nord

Perspectives-afrique-du-nord

La Banque africaine de développement (BAD) a proposé, pour la première fois depuis 15 ans, des focus régionaux, un pour chacune des cinq grandes régions d’Afrique, notamment l’Afrique du Nord, et ce, dans son rapport de l’année 2018 intitulé «Perspectives économiques en Afrique» qui sera présenté, aujourd’hui à Tunis, par Assitan Diarra-Thioune, économiste régionale pour l’Afrique du Nord, en présence du directeur général pour la région Afrique du Nord Mohamed El Azizi.

L’Afrique du Nord a droit à une analyse distincte, qui passe en revue les spécificités de la région, entre défis et opportunités, succès et perspectives. Classée au 2e rang des régions d’Afrique les plus performantes, l’Afrique du Nord a clôturé l’année 2017 sur une croissance de 4,9% du PIB réel, soit en hausse par rapport aux 3,3 % enregistrés en 2016.

Cette performance économique est d’ailleurs supérieure à la moyenne affichée par le continent africain dans son ensemble (3,6 %) et place la région de l’Afrique du Nord en deuxième position, derrière l’Afrique de l’Est avec 5,9% de croissance.

Elle est due essentiellement à une production de pétrole plus importante que prévue en Libye, qui a permis au pays de voir son PIB bondir de 55,1% en 2017. Mais aussi par la performance du Maroc, qui a vu son taux de croissance passer de 1,2% en 2016 à 4,1% en 2017, du fait de la hausse de la productivité agricole qui a profité d’une bonne saison des pluies conjuguée aux impacts positifs du déploiement du Plan Maroc Vert. Portée par son programme de réformes macroéconomiques et structurelles, l’Égypte affiche, de son côté, une croissance enviable de son PIB, soit 4% en 2017.

Globalement, la croissance de la région Afrique du Nord est nourrie principalement par le secteur réel, dont de nouveaux secteurs à haute valeur ajoutée comme l’électronique et la mécanique, ainsi que par la consommation privée et publique.

Les perspectives demeurent positives pour 2018 et 2019 grâce, notamment, aux réformes engagées dans l’ensemble des pays de la région Afrique du Nord. Selon les projections, la croissance devrait atteindre 5% en 2018 et 4,6% en 2019.

A noter que les cinq rapports régionaux seront tous lancés, aujourd’hui, dans les différentes régions du continent africain.

Source de l'article l’Économiste maghrébin

Aucun commentaire: