Translate

dimanche 11 mars 2018

Christina Lassen, ambassadrice de l’UE, rencontre des familles de réfugiés syriens à la Bekaa

EU Neighbours South

L’ambassadrice de l’UE, Mme Christina Lassen, s’est rendue en visite à la Bekaa pour rencontrer des familles de réfugiés syriens bénéficiant de l’aide de l’UE. La visite a été organisée par le service d’aide humanitaire de l’UE, ECHO, en collaboration avec le Programme alimentaire mondial et le Comité international de secours.

Dans la ville de Qab Elias, des familles de réfugiés syriens ont fait part à l’ambassadrice Lassen de leurs doléances, de leurs besoins et de leurs difficultés quotidiennes. Leurs témoignages mettent en lumière les perturbations brutales et soudaines de leur vie, causées par leur déplacement de Syrie. « En Syrie, nous avons beaucoup souffert quand la guerre a éclaté. Nous avons été déplacés à l’intérieur du pays, nous avons voyagé de village en village pendant six mois avant d’arriver au Liban », explique Ali. Il ajoute : « L’assistance nous permet de vivre jusqu’au milieu du mois, puis nous couvrons le reste de nos dépenses en nous endettant. »

Plusieurs familles ont décrit comment l’aide de l’UE a considérablement amélioré leurs conditions de vie. « Grâce à nos liquidités à multiples usages, nous sommes en mesure d’acheter plus de nourriture, de couvrir notre électricité et le combustible pour le chauffage, ainsi que de payer un peu notre loyer », déclare une famille. « Maintenant, nous pouvons acheter des produits frais au marché hebdomadaire des agriculteurs, qui est beaucoup moins cher qu’un supermarché », ajoute-t-elle.

L’aide humanitaire de l’UE, par le biais d’ECHO, a profité à environ 750 000 réfugiés syriens au Liban. L’UE a fourni une aide en espèces, une éducation non formelle et des abris – y compris les infrastructures d’eau, d’hygiène et d’assainissement – pour améliorer les conditions de vie des familles les plus touchées par le déplacement.

L’UE a établi un partenariat avec le Programme alimentaire mondial pour fournir une aide en espèces aux réfugiés syriens vulnérables au Liban. L’aide en espèces donne aux familles le choix de la dépenser pour leur nourriture, leur santé, leur éducation, leur logement et d’autres besoins.

L’UE collabore également avec le Comité international de secours pour aider les réfugiés syriens en leur fournissant des conseils et une assistance juridique dans le cadre de son programme de protection, par exemple aux victimes de violences.

Pour en savoir plus
Délégation de l’UE au Liban - Site internet

Également disponible en

Aucun commentaire: