Translate

mardi 20 mars 2018

L’UE discute des questions de protection en Libye avec les Nations Unies

Federica Mogherini

Federica Mogherini, Haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/Vice-présidente de la Commission européenne, a rencontré aujourd’hui à Bruxelles le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi.

La Haute représentante/Vice-présidente et le Haut-Commissaire des Nations Unies ont discuté du partenariat entre l’UE et le HCR en vue d’aborder les questions de protection en Libye, y compris le travail conjoint mené depuis la création de la task force de l’Union africaine, de l’Union européenne et des Nations Unies. Grâce au soutien de l’Union européenne, le HCR a pu évacuer à ce jour plus de 1 300 personnes du pays en vue d’une nouvelle réinstallation depuis fin novembre 2017. Dans ce contexte, ils ont souligné la nécessité d’accélérer la réinstallation hors du Niger.

Ils ont également discuté de la situation en Syrie, y compris dans la Ghouta orientale. Federica Mogherini a évoqué la deuxième conférence de Bruxelles sur le thème « Soutenir l’avenir de la Syrie et de la région », que l’Union européenne et les Nations Unies co-présideront les 24 et 25 avril 2018. Cet événement sera l’occasion de mobiliser davantage la communauté internationale en faveur du peuple syrien et des pays voisins touchés par le conflit.

Le HCR dirige l’élaboration d’un Pacte mondial pour les réfugiés, que l’Union européenne soutient pleinement. Federica Mogherini a souligné l’importance du partage des responsabilités et du respect des droits de l’homme, qui sont au cœur du futur Pacte.

L’Union européenne continuera à travailler en étroite collaboration avec le HCR et l’ensemble du système des Nations Unies pour renforcer le multilatéralisme et la gouvernance mondiale, ainsi que pour aider les personnes qui ont besoin d’une protection internationale.

Pour en savoir plus

Également disponible en

Aucun commentaire: