Translate

samedi 24 mars 2018

La Fondation Anna Lindh lance son 11e concours littéraire

EU Neighbours South

La Fondation Anna Lindh et l’Institut européen de la Méditerranée (IEMed) vous invitent à participer à la 11e édition du concours littéraire « Une mer de mots », sous le thème « Mémoire et identité : repenser le patrimoine culturel », dans le cadre de l’année européenne du patrimoine culturel.

Le concours de cette année vise à offrir aux jeunes un forum où ils pourront nous parler de leurs propres expériences et émotions en lien avec le patrimoine culturel. Le patrimoine culturel, qu’il soit matériel ou immatériel, est un élément fondamental de notre identité. C’est une valeur partagée et un signe d’identité dans les villages et les villes, définissant des paysages naturels et des siècles emblématiques – des constructions anciennes qui nous rapprochent dans la diversité. Il ne s’agit pas seulement d’un héritage du passé, il nous aide aussi à tracer la voie à suivre et à concevoir notre avenir. Le patrimoine culturel contribue à créer des sociétés plus unies et à favoriser la croissance et l’emploi dans les villes et les régions.

Dans ce contexte, les nouvelles sont un outil qui nous permet d’explorer nos croyances et nos expériences les plus profondes. Le message littéraire peut fournir une vision personnelle, historique et anthropologique de la complexité humaine tout en rapprochant des expériences similaires d’origines diverses.

« Une mer de mots » encourage la production de nouvelles qui portent sur la construction d’un avenir commun fondé sur des valeurs partagées dérivées de récits d’expériences réelles ou fictives, afin de mettre en valeur les diverses sensibilités et réalités sociales de la région euro-méditerranéenne du point de vue des jeunes qui y vivent. Cette initiative vise à créer des lieux de rencontre pour favoriser le débat, partager les valeurs, les projets et les méthodes de travail, promouvoir la connaissance des environnements et des complexités politiques, sociales, culturelles et économiques des pays méditerranéens et européens, et renforcer les liens entre les réseaux nationaux de la société civile euro-méditerranéenne de la Fondation Anna Lindh.

Conditions de l’appel :

Les personnes doivent être âgées de 18 à 30 ans à la date limite de dépôt des textes.
Les histoires doivent être originales et peuvent être rédigées dans n’importe laquelle des langues officielles des 43 pays de la zone euro-méditerranéenne.
Une seule histoire par auteur sera acceptée.
Les histoires ne doivent pas dépasser 2 500 mots. Les histoires doivent être envoyées au format Word à l’adresse suivante : concurso@iemed.org. Le message doit inclure le titre de l’histoire ainsi que les coordonnées de l’auteur : nom, téléphone, adresse postale, adresse électronique et date de naissance. Les histoires sélectionnées seront publiées dans un livre au format numérique avec les textes dans la langue originale et leur traduction anglaise correspondante.

Délai : 20 avril 2018

La Fondation Anna Lindh pour le dialogue interculturel favorise la connaissance, le respect mutuel et le dialogue interculturel entre les populations de la région euro-méditerranéenne, au travers d'un réseau de plus de 3.000 organisations de la société civile dans 43 pays. Son budget est co-financé par l'UE (10 millions d’euros) et les États membres de l'UE (6 millions d’euros).

Pour en savoir plus
Fondation Anna Lindh – site internet

Également disponible en

Projet connexe
A pour mission de promouvoir le dialogue, le respect mutuel et le dialogue interculturel entre les gens de la région euro-méditerranéenne en travaillant par le biais d’un réseau de plus de 3000…

Aucun commentaire: