Translate

dimanche 22 juillet 2012

Les politiques euro-méditerranéennes à la lumière du printemps arabe: le contenu complet de la dernière enquête Euromed disponible en ligne

La troisième édition de l'Enquête annuelle Euromed , réalisée par l'Institut Européen de la Méditerranée (IEMed) dans le cadre du programme financé par l'UE " Promouvoir la sensibilisation mutuelle, l’entente et la coopération entre l’Union européenne et les pays de la Politique de voisinage (Région Sud) ", est maintenant disponible en ligne.
La publication comprend un rapport descriptif des résultats sur une base thématique, qui couvre les thèmes suivants:
- les politiques nationales et les relations euro-méditerranéennes après le «printemps arabe»;
- la réponse de l'UE aux changements dans son voisinage;
- les politiques euro-méditerranéennes en ce qui concerne la coopération politique et sécuritaire.
Elle offre également une vision prospective et des recommandations politiques. Elle est aussi complétée par des rapports qualitatifs basés sur les résultats et les tendances observées dans les résultats de l'Enquête.
L'Enquête compte 12 rapports qualitatifs, y compris "Le printemps arabe et le rôle d'acteur externe au sein de la région euro-méditerranéenne» par Helle Malmvig et Fabrizio Tassinari, «La coopération euro-méditerranéenne en matière politique et sécuritaire: une perspective normative», par Annette Jünemann; ou «Le Printemps Arabe, l'UE et la tension des contraires »par Hanaa Ebeid.
Une synthèse des résultats a été présentée le 6 Juin au Parlement européen, lors d'une cérémonie présidée par le commissaire européen à l'élargissement et la politique européenne de voisinage, Štefan Füle.
L'Enquête Euromed, qui a recueilli les réponses de près de 700 experts et politiciens des deux rives de la Méditerranée de Décembre 2011 à Janvier 2012, met en évidence les progrès et les lacunes de la politique méditerranéenne de l'UE et de l'Union pour la Méditerranée, les conséquences du printemps arabe sur la région et les scénarios futurs probables. La grande majorité des personnes interrogées (93%) appellent à une plus grande implication de l'UE dans la résolution des conflits dans la région.
Pour en savoir plus
- Site Internet IEMed
- EU Neighbourhood Info Centre - La réaction de l’UE au «printemps arabe»

Aucun commentaire: