Translate

jeudi 10 mai 2018

Les régulateurs égyptiens et portugais débattent des défis et des solutions pour la libéralisation du marché du gaz naturel

EU Neighbours South

Dans le cadre de son rôle clé de soutien aux autorités de régulation de l'énergie dans les pays du sud de la Méditerranée, MEDREG a facilité l'organisation d'une visite d'étude technique entre la nouvelle autorité égyptienne de régulation du gaz (GasReg) et l'autorité de régulation portugaise (ERSE) pour aborder les expériences de ces régulateurs concernant la libéralisation des marchés du gaz. 

Cette visite d'étude, qui a eu lieu à Lisbonne le 17 avril, a été financée par la Commission européenne, dans le cadre d'un instrument baptisé TAIEX (Technical Assistance and Information Exchange, Assistance technique et échange d'informations).

Composée du président exécutif, M. Karem Mahmoud, et de trois collègues, la délégation de GasReg a reçu de la part des experts de l'ERSE des informations sur l'expérience du Portugal dans l'ouverture de ses marchés gaziers, en particulier en ce qui concerne la gestion des contrats historiques, les possibilités d'harmonisation de la libéralisation du marché et de la réforme des prix, l'éligibilité des consommateurs et la mise en œuvre pratique du processus de libéralisation.

M. Alexandre Santos, président de MEDREG et membre du Conseil d'administration d'ERSE, a déclaré en accueillant ses homologues égyptiens : « Cette visite, qui a lieu à la suite des deux précédents ateliers techniques organisés par MEDREG pour GasReg, constitue une occasion inestimable d'échanger des expériences en personne. Le secteur gazier est relativement jeune au Portugal, aussi nous sommes ravis de partager notre récent savoir-faire avec GasReg en guise de soutien à la libéralisation de son marché du gaz ».

Les collaborateurs de GasReg et ERSE ont eu des discussions animées et concrètes sur la manière dont le marché égyptien peut évoluer vers un cadre libéralisé et rentable et ont notamment échangé sur les éléments qui devraient être pris en compte lors de l'élaboration d'une méthode de tarification garantissant un accès au réseau non discriminatoire.

À l'issue de l'atelier, M. Mahmoud a déclaré : « Grâce à ce partage d'expérience, nous sommes mieux équipés pour accompagner et soutenir la transition vers un marché du gaz ouvert et efficace. Après les échanges fructueux que nous avons eus avec ERSE aujourd'hui, nous connaissons les pièges à éviter et quelques principes clés à suivre pour une libéralisation harmonieuse de notre marché gazier en Égypte ».

MEDREG, qui bénéficie du soutien financier de l’Union européenne, regroupe 25 régulateurs de 21 pays, couvrant l’Union européenne (UE), les Balkans et l’Afrique du Nord. Les régulateurs méditerranéens coopèrent pour promouvoir une harmonisation accrue des marchés énergétiques régionaux et des législations, en vue d’une intégration progressive du marché dans le bassin euro-méditerranéen. Grâce à une coopération et à un échange d’informations permanents entre les membres, MEDREG entend promouvoir les droits des consommateurs, l’efficacité énergétique, l’investissement dans les infrastructures et le développement, sur la base de systèmes énergétiques sûrs, sécurisés, rentables et respectueux de l’environnement.

Pour en savoir plus
Site internet de MEDREG

Également disponible en

Projet connexe
Soutient l'élaboration d'un cadre de régulation moderne et efficace en matière d'énergie dans les pays partenaires méditerranéens et renforce leur coopération avec les régulateurs de l'énergie de l'…

Aucun commentaire: