Translate

jeudi 10 mai 2018

Un projet pour améliorer la connectivité maritime et le transport multimodal


L'Union pour la Méditerranée (UpM) a lancé, mardi, un nouveau projet, baptisé «Trans-Loj Med», visant à améliorer la connectivité maritime et le transport multimodal au niveau de la région méditerranéenne.

L’annonce du lancement de ce projet intervient lors de la conférence sur "Le transport maritime et les services logistiques", organisée par l’union, deux jours durant, dans la ville égyptienne d'Ismaïla, en collaboration avec l'Autorité économique du Canal de Suez.

Dans une allocution à cette occasion, le secrétaire général adjoint de l'UpM, Ihab Fahmiy a indiqué que sept pays à savoir, le Maroc, l'Egypte, la Jordanie, l'Italie, l'Espagne, la Tunisie et l'Algérie bénéficieront de ce projet qui s'étale sur cinq ans et vise à promouvoir des solutions durables, à travers des programmes de transfert de connaissances et de formation au profit de plus de 1.000 employés du secteur des transports et de la logistique.

"Tans-Loj Med", qui sera mis en œuvre par l'école européenne du transport multimodal, ambitionne de contribuer à la mise en place d'un réseau durable et susceptible de permettre l’utilisation mutuelle des infrastructures dans le secteur des transports au niveau du bassin méditerranéen.

Les 43 Etats membres de l'union ont approuvé ce projet à l'unanimité en novembre 2017 en tant que projet prioritaire à même de renforcer la connectivité durable des transports dans la région méditerranéenne.

Certaines activités du projet ont été déjà lancées dans les ports de Tanger Med, de Barcelone, de Civitavecchia, de Gênes et de Rades. Les activités de ce projet seront également lancées prochainement dans les ports de Nador, de Sfax, de Mostaganem, d'Alexandrie, de Domiat, de Port-Saïd et d'Aqaba, a relevé Fahmi.

A noter que le volume du trafic des conteneurs à travers la Méditerranée représente environ 30% du trafic global des conteneurs au niveau international, alors que le trafic commercial maritime entre les pays méditerranéens est estimé à 25% du volume du trafic mondial.

Le bassin méditerranéen dispose d’un important potentiel à même de permettre de réaliser un grand niveau d'intégration du commerce maritime entre les deux rives, et qui peut être exploité à travers le renforcement des solutions multimodales et de l'efficacité et la durabilité des services de transport et de logistique.

La conférence sur "Le transport maritime et les services logistiques" vise à examiner la possibilité de relier le bassin méditerranéen et ses ports afin d'assurer un système de transport maritime plus efficace et de renforcer les opportunités de coopération entre les Etats méditerranéens dans les domaines afférents.

Au cours de cette rencontre, il sera procédé à la présentation des expériences fructueuses des ports et des secteurs maritimes dans les pays méditerranéens et à l’examen des solutions multimodales dans la région méditerranéenne, outre des exposés sur les services de logistique portuaire et la mise en œuvre d’une coopération commune.

Source de l'article Leseco

Aucun commentaire: