jeudi 5 avril 2012

Un projet de création d’une chaîne de télévision pour les femmes méditerranéennes

Une chaîne de télévision entièrement dédiée aux femmes des deux rives de la Méditerranée est sur le point d’être lancée. Le projet NISSA TV est géré par Euromed Audiovisual Productions (EAP), qui fait partie du réseau belge de la Fondation Anna Lindh. Il a été présenté le mois dernier au Parlement européen en partenariat avec les quatre groupes politiques principaux du PE.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
D’après l’EAP, NISSA TV émettra dans 43 pays en Europe et autour de la Méditerranée. Première initiative du genre, NISSA TV aura comme objectif principal de promouvoir le rôle des femmes aux niveaux socio-économique, culturel, juridique et du développement politique des pays Méditerranéens.
Selon les organisateurs du projet, Catherine Ashton, la Haute Représentante de l'Union européenne, José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, la Chancelière Angela Merkel, ainsi que les quatre principaux groupes parlementaires que sont le Parti populaire européen (PPE), les Socialistes et les Démocrates, l’Alliance des Libéraux Démocrates et les Verts, auraient déjà déclaré leur soutien à NISSA TV.
NISSA TV établira son siège social à Tunis, son siège administratif à Bruxelles et installera des bureaux dans les principales capitales de la région euro-méditerranéenne.
« NISSA TV sera un pont de communication entre les femmes des deux rives et entre les femmes d’une même rive. Elle donnera la parole à toutes les catégories socioprofessionnelles sans exclusion. Elle se définira comme témoin des profondes mutations dans les relations hommes femmes de la région » peut-on lire sur la présentation du projet.
Par ailleurs, NISSA TV aspire à être le porte-voix des femmes méditerranéennes en « rendant visible leurs engagements et leurs aspirations dans le développement socio-économique, culturel, juridique et politique au travers de l’accès à l’éducation, au travail, au contrôle des naissances, à l’égalité des droits et des devoirs entre les hommes et les femmes, et à la reconnaissance et la valorisation de leur implication politique. »
Le projet prévoit de faire cela au moyen de courts et longs reportages de terrain, enquêtes, émissions innovantes et interactives, portraits, interviews exclusives, témoignages, etc. NISSA TV sera accessible par câble, satellite et web-streaming, et émettra en trois langues, français, anglais et arabe.
La Fondation Anna Lindh pour le dialogue interculturel a pour mission de promouvoir le dialogue, le respect et le dialogue interculturel entre les peuples de la région euro-méditerranéenne en travaillant par le biais d’un réseau de plus de 3000 organisations de la société civile dans 43 pays. Son budget est cofinancé par l’UE (7 millions d’euros) et les États membres de l’UE (6 millions d’euros)
Par ENPI Info Centre
Pour en savoir plus
 - Fondation Anna Lindh– Profil d’EAP

Aucun commentaire: