Translate

vendredi 15 juin 2018

Maroc : L’UE soutient une campagne locale contre le mariage des mineures

Ms. Amina Byouz, President of the Anaouat Association and Ms. Irène Mingasson, Head of Unit of EU’s "Regional Programmes Neighbourhood South”

Mme. Amina Byouz, présidente d’Anaouat et Mme. Irène Mingasson, Cheffe d’unité «Programmes Régionaux du Voisinage sud» de l’UE se sont rencontrées la semaine dernière dans les locaux de la Délégation de l’UE au Maroc à Rabat pour discuter des résultats de la campagne d’Anaouat sur les mariages de mineures dans la province de Chichaoua et de faire un point sur les enjeux et défis au niveau régional. Anaouat fait partie des 36 associations activement impliquées dans le projet CSO WINS qui soutient les organisations de la société civile pour augmenter leur impact sur l’agenda politique de l’égalité femmes-hommes dans la région euro-méditerranéenne. 

Mesdames Mingasson et Byouz ont échangé, entre autres, sur le rôle de l’éducation sexuelle au sein des établissements scolaires, l’intégration sociale des mères célibataires et les recommandations du Dialogue euro-méditerranéen sur le plaidoyer pour l’égalité de Casablanca qui a encouragé un réseautage efficace entre les associations participantes. 

Le projet CSO WINS cible les associations locales dans le but de : - renforcer leur capacité à mobiliser l’opinion publique dans le but de faire valoir les droits des femmes. – les encourager à effectuer le suivi des politiques liées aux femmes dans les secteurs politique, professionnel et social au niveau local, national et euro-méditerranéen.

Le projet est financé par la Facilité de Voisinage pour la Société Civile dans le cadre de l’Instrument Européen de Voisinage.Il est mis en œuvre par l’Institut européen de la Méditerranée par l’intermédiaire de la Fondation des Femmes de l’Euro-Méditerranée.

Pour en savoir plus
Fondation des Femmes de l’Euro-Méditerranée – Site internet

Également disponible en

Projet connexe
Le projet CSO WINS cible les associations locales dans le but de : - renforcer leur capacité à mobiliser l’opinion publique dans le but de faire valoir les droits des femmes. – les encourager à…

Aucun commentaire: