Translate

jeudi 3 mai 2012

Des transitions politiques à la transition sanitaire: Comment améliorer les systèmes de santé au Maghreb ?

Des transitions politiques à la transition sanitaire: Comment améliorer les systèmes de santé au Maghreb ?
Vendredi 04 Mai 2012 de 08:30 à 10:00 à Paris
Autour de :- Pr Farid CHAOUI, professeur de gastro-entérologie, chargé de la réforme de la santé et de la sécurité sociale auprès du Premier ministre algérien de 1990 à 1991
- M. Michel LEGROS
, directeur du département des sciences humaines, sociales et des comportements de santé de l'EHESP. 

Sous la pression de la rue, les pays du Sud de la Méditerranée se sont engagés dans d'importantes réformes politiques. Leur défi est double : mettre en place les ajustements politiques et économiques structurels nécessaires pour retrouver la croissance et, en même temps, répondre aux attentes fortes et de plus en plus pressantes de leurs populations en termes de justice sociale et de droits.

L'accès aux soins et l'instauration d'un système de santé solidaire et équitable comptent parmi les exigences prioritaires à satisfaire à court terme. Face à ces demandes, les gouvernements sont dans l'obligation d'apporter des solutions.

Pour y parvenir, les pays du Sud de la Méditerranée doivent repenser leurs systèmes de santé et développer des programmes sanitaires réalistes et pertinents, conformes aux besoins de santé de leurs populations.

La nature et l'importance de ces besoins étant proches d'un pays à l'autre, elles rendent possibles et nécessaires une vraie coopération tant Sud-Sud qu'avec l'Union européenne. Ces coopérations, ou alliances, sont d'autant plus souhaitables que la charge sanitaire induite par les transformations démographique et épidémiologique en cours, est lourde.

Certains gouvernements, en particulier en Tunisie et au Maroc, ont déjà initié un débat sur l'avenir des systèmes de santé. D'autres y viendront nécessairement.

Sans bien sûr se substituer aux autorités sanitaires des pays concernés, mais pour nourrir la réflexion et proposer des axes d'évolution permettant à chaque pays qui s'engagerait dans la voie des réformes, de trouver des lignes directrices méthodologiques en soutien à ses efforts, IPEMED publie un rapport intitulé « Défis nationaux et enjeux partagés, les systèmes de santé en Algérie, Maroc et Tunisie ».

Les deux co-auteurs de ce rapport présenteront les résultats de leurs travaux ainsi que les grandes orientations qu'ils préconisent pour contribuer à améliorer les systèmes de santé au Maghreb.
Uniquement sur Inscription : communication@ipemed.coop
Dans la limite des places disponibles.

Aucun commentaire: